Magazine High tech

Marre du sexting, le Canada se munit d’une application anti-sexto.

Publié le 05 août 2014 par Repostit @S2PMag

Messages ou photos à caractère sexuel envoyés par voie électronique, les sextos se multiplient dans de nombreux pays depuis 2 ans, surtout auprès des adolescents, à tel point que le Canada, et plus particulièrement la Police de la Providence de l’Ontario, a décidé de réagir en créant l’application anti-sexto Send This Instead (Envoie plutôt ça)

sexto Marre du sexting, le Canada se munit d’une application anti sexto.

Pour l’inspecteur Scott Naylor, le sexting est devenu une véritable épidémie dont il faut se prémunir ou prémunir ses enfants Grace à l’application Send This Instead (gratuite sur iOS et Android en anglais et valable au Canada), les possesseurs de smartphones incommodés par les sextos, qui peuvent abonder, doivent réagir en répondant directement de façon appropriée aux messages reçus

L’application offre plus de soixante de réponses sarcastiques qui peuvent être envoyées dès réception du sexto pour décourage son auteur

Une réponse comme « Non, mais continue à prendre des selfies, les flics vont adorer tes photos d’ identité » a de quoi refroidir son expéditeur Les utilisateurs canadiens peuvent aussi directement transférer le message aux autorités s’ils se sentent véritablement lésés Attention aux abus de part et d’autre !

Faut-il voir dans Send This Instead une application utile qui permettra de calmer les hardeurs de certains ou, si utilisée à tort, une nouvelle chasse aux sorcières ou aux règlements de comptes?

Source

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine