Magazine Culture

Confidences, tome 2 : Confidences d’une fille sensible (et révoltée) de Louize Rozett

Par Karine Simon @karine59630

Le 08 août 2014

Synopsis :

Voici la nouvelle Rose Zarelli… pleine d’imagination, plus avisée… plus grande que nature, quoi !
Mais meilleure en quoi ?
Heureuse que vous posiez la question !

Cette année, je m’interdirai :
# De faire des choses juste parce que les autres le veulent.
# De me taire en toutes circonstances.
# De me faire du souci pour ma vie amoureuse.

Cette année, en revanche, je vais :
# Être et rester moi-même.
# M’exprimer.
# Quitter Jamie Forta et tourner la page.

J’ai pris un an d’âge, de maturité et de plomb dans la tête donc, pas de toute, je vais atteindre mes objectifs !
Après tout, cela ne doit pas être si difficile que ça, non ?

couv10662901

Les premières lignes :

— Saute, pédale, saute ! Et voilà, c’est la fin de l’été.

Symboliquement, du moins. Ça ne fait pas une minute que je suis arrivée à cette fête et, déjà, c’est la tyrannie du gang des nageurs. J’étouffe. Comme si je n’avais pas eu de pause estivale pour digérer mon année de freshwoman.

Mon avis :

J’avais vraiment beaucoup aimé ma lecture du premier tome de cette série, Confidence d’une Jeune fille en colère, et j’avais hâte de découvrir la suite. Malheureusement, je ne l’ai pas trouvée à la hauteur. Je ne sais pas réellement pourquoi, il n’y a pas de réelles raisons, c’est plus une accumulation de plein de petites choses.

Tout d’abord, j’ai eu l’impression que le personnage en particulier de Rosie n’avait pas assez évolué, ou alors plutôt qu’il était retourné au point de départ du premier tome. Deuxièmement, je sais qu’à la base, c’est en effet une lecture adolescente, mais l’écriture m’a dérangée…. quand on lit le terme freshman ou freshwoman, une dizaine de fois sur une double page, ça commence à faire beaucoup.

L’histoire reste sympathique, mais c’est un peu redondant, je trouve qu’il y a un manque d’évolution dans la vie de Rosie. Quant à son histoire avec Jamie, c’est un peu je t’aime moi non plus, tout ce que je déteste. Je sais je suis dure, mais j’ai vraiment été déçue… Dommage.

Un point positif, le personnage de Regina, la peste du premier tome a lui beaucoup évolué, et on a une explication sur le comportement de cette dernière.

En bref, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, je ne me suis pas ennuyée non plus, mais je ressors tout de même globalement déçue… Dommage…

Ce roman est disponible aux Editions Darkiss depuis le 26 mars 2014.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karine Simon 2997 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines