Magazine Concerts & Festivals

Brussels Summer Festival ( day four): Axelle Red, Clare Louise, Mountain Bike, Mont des Arts, Bruxelles, le 11 août 2014.

Publié le 11 août 2014 par Concerts-Review

 BSF jour quatre, IAM et PSY 4 de la Rime, non merci, c'est gentil, on hésite entre la Soirée Radio Rectangle ou le Mont des Arts.

228.JPG

JPROCK se tape le post punk, tu prends Axelle!

024.JPG

Mountain Bike.

017.JPG

La nouvelle coqueluche bruxelloise, les pédaleurs n'arrêtent pas de tourner que ce soit en terrain wallon vallonné ( Dour, Liège), en terrain très plat chez les bouffeurs de maatjes ( Groningen), dans le fief de Bart Premier, aan de kust pour manger des moules et se baigner nus à Bredene, ou du côté de Manneken Pis.

Si même Da Music applaudit," Ze geven garagerock een duwtje in de rug door het toegankelijker en vooral catchy te maken.", on peut affirmer que ce tout-terrain, c'est pas du brol.

Les nains étaient sept, chez Mountain Bike pas de grincheux, mais quatre comiques aussi bronzés que Blanche Neige:  Kinkle - June Moan - Billy Joe - Nerveux.

On t'a déjà dit que ces infâmes fréquentent Madame Moustache, s'ils sont cyclistes depuis peu, d'aucuns les on vus chez  Warm Toy Machine, Thee Marvin Gays, l'un d'entre eux, Billy Joe, écumait tous les bars, qu'on ne peut décemment recommandés, de la capitale pour y balancer un bluesrock artisanal.

Léger retard, un ennui technique au niveau des projecteurs, pas grave la maquilleuse n'avait pas terminé sa besogne, 19:15', les voilà arborant une tenue de basketteurs nains, slips assortis.

 Tu dis, Françoise?

Sont musclés.

Oui, comme ma tante Yvette!

T'as vu le batteur, un adepte du sport clopes!

C'est parti,   'Japanese guitar' du psychedelic noise jaune et ensoleillé, il ne manquait que quelques filles siliconées et un lifeguard bodybuildé et on pouvait prétendre se trouver sur une plage du côté de Malibu.

'Is that all about money' démarre sur les accords de 'Vicious' et sent bon le psychedelic  garage rock.

T'aimes Ty Segall?

Mountain Bike est pour toi.

Voici  le speedé ' Word land' et merci d'être venus pour l'apéro, les amis!

Nerveux, t'as un problème, gamin?

Il balance ses baskets à 10 centimètres du crâne du maillot rouge qui d'une volée précise envoie une des grolles sur la table de mix.

030.JPG

015.JPG

Les pépites se suivent: 'I lost my hopes in paradise', ' Hangin' around' aux embruns surf , tandis qu'un premier ' à poil' fuse, les athlètes attaquent 'Everything but a gift'.

A gift, inspire Jean-François qui se débarrasse de son futal pour le catapulter sur le podium.

Le morceau paraît à rallonges, ils ont embrayé sur 'Be + Be' et 'No Bunny'.

L'essai est des plus farfelus mais aussi vachement bien foutu.

'You got power' et ses ooh ooh ooh californiens mixe allègrement les Seeds et les Beach Boys. 

La basse ronronne,  Nerveux tabasse en cadence, les guitares en mode fuzzy enchantent et le chant invite au singalong.

Funny stuff!

' Good for nothin' ' , 'Tortur'e' plus punky et 'Cigogne' achèvent le gig.

On se casse, direction le bar, see you there!

Un set sportif!

Clare Louise.

 

054.JPG

 Tu as bien croisé Claire Girardeau une dizaine de fois sur les scènes du royaume l'ayant accueilli, il y a des années.

 Au Bota, en mars, pour la présentation de 'Balloons' elle était accompagnée de  Cédric Van Caillie à la guitare, de  la violoncelliste Charlotte Danhier et du batteur Franck Baya, ce sont les mêmes qui foulent la scène du BSF. 

Tu sais que tu auras droit à de l'indie folk racé, porté par une voix aérienne, ne craignant pas de voltiger à des altitudes vertigineuses, tu n'ignores pas que l'accompagnement sonore sera des plus sophistiqués et que le public, s'il n'est pas agacé par le timbre particulier de la séduisante française, passera un excellent moment aux pieds de la statue du roi Albert ( le premier). 

Le ciselé et harmonieux 'Somewhere else' ouvre le bal et c'est le cello en arpèges de Charlotte qui amorce la suivante, 'Impossible Road', une valse élégante.

037.JPG

046.JPG

Clare Louise passe derrière les touches pour le titletrack  'Balloons'.

L'accompagnement minimaliste de la berceuse ' Is this here and now' est aussi léger qu'un zéphir caressant les eaux d'un lac aux eaux irisées par un doux soleil vespéral.

Retour au piano pour une plage sombre et majestueuse suivie par ' My garden'.

Charlotte abandonne le violoncelle pour tapoter les touches de l'orgue, la guitare de Cédric Balimurphy prenant des tonalités bluesy surf.

Un jardin romantique!

Sur 'Castles in the air', le dramatique 'Black Stars', suivi par le titre donnant son nom à ce premier album, l'introspectif ' Castles in the air'.

 Un drumming soutenu imprime  le rythme cardiaque du vif  'My heart', avant de revenir à la quiétude, mais inquiétante, avec  'I don't sleep anymore'.

..it's time to escape... propose l' accorte jeune femme, Clare Louise goes calypso pour le titre Harry Belafonte de la soirée.

'Both Moods' et ses sentiments contradictoires précède le dernier morceau de la soirée, 'You'll always be my love' interprété au charango.

Le 2 septembre aux Trois Baudets, Paris! 

202.JPG

Axelle Red.

143.JPG

Quel âge a Axelle Red? 

Fabienne Demal mesure 1m67, son premier 45 tours, 'Little girls', date de 1983, la rouquine était encore lycéenne!

Assez ri, tu veux plus de détails, tu lis Joepie, le fait est que, à 22:00,  le Mont des Arts s'est gonflé  lorsque Axelle et son formidable band ont investi la scène, 5000 âmes à vue de nez.

Et le show?

224.JPG
Professionnel et  émouvant ( tant pis pour la contradiction), rien à dire, personne ne s'est plaint, les tubes ont défilé, on a eu droit à de la French soul, à de l'intime et au superbe 'Rouge Ardent', un des meilleurs titres français de ces dernières années.

Quoi, c'est de la variété... Muse aussi c'est de la variété!

Le band:  deux choristes à la voix soul (  Stefy Rika et  peut-être Alexia Waku ),  Francois Verrue ( basse, Yves Baibay ( drums) , Dominique Vantomme  ( piano, orgue) et Fritz Sundermann ( guitare)!

La scène baigne dans un halo rouge ardent, un vrombissement secoue les pavés, ils se pointent, Axelle armée d'une acoustique lance 'Amour profond', le second et superbe  single tiré de 'Rouge Ardent'.

'La claque' suit ce premier titre magistral, puis un premier plongeon dans un passé plus éloigné ( 1996), 'A tâtons'.

A ta gauche, Helena tangue paupières closes.

Un premier slow irrésistible, ' Sur la route sablée' , va-t-il revenir cet amour adolescent parti avec son baluchon?

Le sensuel 'Elle danse seule' t'as toujours refilé des frissons dans le dos, les claviers du génial Dominique Vantomme sublime cette mélodie imparable.

Axelle enchaîne sur 'C'est une ville' mais c'est 'Sensualité' qui déclenche des cris d'enthousiasme.

Mention spéciale au boulot magnifique des deux choristes.

Depuis le début du gig Axelle, souriante, s'adresse à la foule en flamand et en français, prouvant son attachement à la Belgique, n'en déplaise à certains!

'Temps pour nous', les jours sont trop courts, Fritz y va de quelques riffs bien gluants.

Un titre écrit après la naissance de sa première fille ( elle a trois gosses ), 'Si tu savais' précède le bilingue et poignant 'Dejame Ser Mujer/Rester Femme'.

Bruxelles reprendra en choeur ce titre cathédrale .

( vidéo: v7nce)

240.JPG

Virage funk avec ce   'Ce coeur en or', puis le French pop 'Jure!' dans le style Michel Berger.

Kom Fritz, vous savez, Fritz est un arrière-cousin, en  duo pour le tendre 'Ce matin', Dominique en renfort, le trio nous offre une nouvelle perle, 'Je t'attends'.

Des scientifiques affirment que les roux sont en voie de disparition, la voix  de notre Limbourgeoise n'a jamais été aussi séduisante!

Les pavés transformés en dancefloor pendant 'Le monde tourne mal'...let's dance ... infectious groove, baby!

Un gospel, 'Ma prière', la basse de Verrue ronfle, tchik tchik tchik fait la guitare de Fritz, un chat  funky.

C'est qui Kwé?

195.JPG
Il a une méthode qui doit nous rendre heureux, allez, fieu, c'est quoi ces foutaises!

'De mieux en mieux' achève le set régulier!

Tout le monde sait qu'elle va revenir et c'est seule, au piano, qu'Axelle interprète 'Quelques mots d'amour' de Michel Berger.

Surprise, elle ne le joue pas souvent, le tube des débuts 'Kennedy Boulevard' avant de terminer en force par 'Parce que c'est toi'.

Elle fait mine de partir, on n'a pas entendu celle qu'on attendait tous,  on ne sera pas déçu, un quatrième bis, 'Rouge Ardent'.

Formidable!

Axelle prend congé: Vive Bruxelles, Leve België!

Cinq milles bruxellois, flamands, wallons rentrent chez eux, le visage illuminé par un sourire éclatant.

Non, Tristan, c'est pas de la pub pour les laboratoires Decléor!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte