Magazine Culture

Tamara Drewe de Stephen Frears

Publié le 18 août 2014 par Kllouche
Tamara Drewe : affiche

Réalisé par Stephen Frears avec Gemma Arterton, Luke Evans , Roger Allam, Dominic Cooper - Sorti le 14 juillet 2010 - Diaphana Distribution

  • Résumé:

Avec son nez refait, ses jambes interminables, son job dans la presse people, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'Amazone londonienne du XXIe siècle. Son retour au village où vécut sa mère est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix. Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur de best-sellers, universitaire frustré, rock star au rancart ou fils du pays, tous sont attirés par Tamara dont la beauté pyromane et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et vont provoquer un enchaînement de circonstances aussi absurdes que poignantes.
  • Mon avis:
A la fois comédie de mœurs grinçante et caricature du monde rural et de la jeunesse qui s'ennuient, Tamara Drewe est un divertissement qui fait réfléchir.
Le spectateur  se trouve projeté dans la campagne anglaise. Tamara revient après des années d'absence dans son village natal et elle a bien changé. Elle s'est fait refaire le nez qu'elle avait de bien particulier. En même temps qu'elle, on suit la vie de ses voisins. Leurs "aventures" ne sont pas sans rappeler de loin un certain roman du nom d'Une place à prendre.
 Si tous les acteurs sont excellents, c'est bien les deux ados, Jody et Casey, interprétées par Jessica Barden et Charlotte Christie, qui tirent leur épingle du jeu. Paraît-il que dans le roman graphique, la fin de Jody est bien plus sinistre que dans le film (après l'avoir lu, je confirme!). Mais la façon dont elle y est présentée est déjà particulièrement déplorable. Elle (et sa copine aussi d'ailleurs) inspire la pitié. Ce sont deux demoiselles qui n'ont rien d'autre à faire de leur journée que de faire des bêtises, lire leurs magasines de stars, baver sur les célébrités et s'imaginer perdre leur virginité dans leurs bras. Déconnectées de la réalité mais en même temps les deux pieds dedans, on a souvent envie de leur mettre une bonne claque pour qu'elles réalisent à quel point elles sont pathétiques.
J'ai été surprise de découvrir Luke Evans qui tient un rôle sans surprise et assez fade. Mais Tamara arrive à lui donner un peu de piquant! Gemma Arterton a tout à fait le physique qui correspond à son rôle, ça m'a bien fait rire.
Je suis également obligée de parler des décors très réussis. L'atmosphère qu'ils créent fait tout à fait écho à l'intrigue, morbide et pathétique. Stephen Frears a vraiment su s'entourer. Il confirme ici son talent même s'il n'avait plus rien à prouver depuis Les liaisons dangereuses.
C'est le genre de film qu'il faut voir plusieurs fois pour en saisir tous les messages et décrypter l'ironie. Drôle, sérieux et sombre, Tamara Drewe est à voir et revoir! Je vous le recommande! 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kllouche 721 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine