Magazine Cinéma

[Critique] LE VILLAGE

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Critique] LE VILLAGE

Titre original : The Village Note: star [Critique] LE VILLAGEstar [Critique] LE VILLAGEstar [Critique] LE VILLAGEstar [Critique] LE VILLAGEblankstar [Critique] LE VILLAGE Origine : États-Unis Réalisateur : M. Night Shyamalan Distribution : Bryce Dallas Howard, Joaquin Phoenix, Sigourney Weaver, Adrien Brody, Brendan Gleeson, William Hurt, Jesse Heisenber, Michael Pitt… Genre : Thriller/Fantastique/Épouvante Date de sortie : 18 août 2004 Le Pitch : La vie paisible d’un petit village perdu dans les bois est perturbée par les actions inquiétantes des habitants des bois alentour… La Critique : M. Night Shyamalan est un roi déchu. Le constat est sans appel au vu de sa production récente. Lui qui avait su incarner une certaine idée du cinéma de divertissement hollywoodien entre la fin des années 30 et le début des années 2000 est aujourd’hui un bonhomme ringard sur lequel on évite de tirer, comme sur les ambulances… Pourtant, en 2004, date de sortie du film qui nous intéresse, tout le monde lui mange dans la main et attend avec impatience chacun de ses films depuis le carton de Sixième Sens en 1999. Preuve en est du casting de dingue qui donne vie aux personnages de ce film. Des stars montantes que sont Joaquin Phoenix et Adrien Brody aux légendes confirmées (Sigourney Weaver et Brendan Gleeson) en passant par les petits nouveaux que sont les jeunes Jesse Heisenberg (The Social Network) et Michael Pitt (Boardwalk Empire). Tous ont misé sur le projet étonnant du mec qui s’est imposé comme un maître du fantastique et aussi du twist final, autre élément sur lequel il a bâti sa réputation. Le film nous narre donc la vie paisible d’un village isolé qui semble tout droit sorti du 19ième siècle les habitants vivent, sans armes ni argent, reclus en plein cœur des bois, dans la crainte de la ville, présentée comme un lieu de perdition. Un contexte paisible troublé par les Autres, d’étranges créatures vivant dans la forêt alentour et particulièrement friands d’objets de couleur rouge, bannis du village contrairement au jaune, censé les repousser. Mais, bien sûr, les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être et les habitants conservent dans chaque foyer des boîtes noires scellées qui semblent contenir toute leur trajectoire, leur vie passée… Au niveau du scénario, on pense un peu à Twin Peaks ou à La Quatrième Dimension mais en version light, sans les excentricités et l’absurde dérangeant qui ont fait de ces œuvres des sommets de la fiction télévisuelle. Le scénario s’intéresse à certaines particularités sociales américaines grâce au fameux twist. Et sur ce plan, Le Village ne fait pas l’unanimité. En effet, le film a laissé certains spectateurs sur le carreau et divisé la critique à sa sortie. On peut ne pas accrocher à ce retournement de situation mais il faut convenir qu’il fait sens avec le reste du film, qu’il est bien annoncé et que sa présence apporte quelque chose à l’intrigue. Passé ce point épineux, le film est une réussite. La mise en scène et l’aspect technique sont très maîtrisés (la photographie notamment, très réussie). Le casting fait très bien son boulot, surtout Bryce Dallas Howard, très convaincante en aveugle roublarde et Adrien Brody en idiot du village. La musique de James Newton Howard est très pertinente, servant la montée tension et le côté très atmosphérique du métrage. Les créatures ont un design original et intéressant (version bestiale du petit chaperon rouge) et ont un bon gros potentiel flipette… En conclusion, le village symbolise bien les capacités d’un cinéaste en état de grâce mais préfigure aussi sa chute prochaine… faîtes vous votre propre opinion. @ Sacha Lopez

Le Village cast [Critique] LE VILLAGE
Crédits photos : Buena Vista International

Bryce Dallas Howard critique épouvante fantastique Jesse Heisenber Joaquin Phoenix Le Village M. Night Shyamalan Michael Pitt Sigourney Weaver thriller William Hurt

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines