Magazine Cinéma

The Expendables 3 (2014) – On étire la sauce!

Par Maxime Boudrias @Dirt2000

Expendablepoutine

Bang, boom, crack, kapow, kaboom takatakatakata sont des sons que je n’ai pas entendus assez pendant ce qui je l’espère sera le dernier de la série! En tant qu’amateur de films d’action « garrochés », le réalisateur et acteur Sylvester Stallone (Rocky, Rambo) m’a malheureusement laissé sur mon haleine, une haleine de dinosaure et non de poutine!

Bien que la distribution annoncée était intéressante, il me semble que cet élément attrayant a été rapidement mis de côté pour y mettre un paquet de beaux et jeunes acteurs méconnus qu’on n’a pas le gout de connaitre (une belle fille qui bat des gars, le gars qui fait un vampire qu’on ne voit presque pas dans Twilight, WTF?). Terry Crews (The Expendables, Idiocracy) est quasi absent (COME ON!) et il en est de même pour Jet Li (The One, Hero). Deux nouveaux membres de leur club explosif m’ont par contre bien plu. Westley Snipes (Blade, Demolition Man) et Antonio Banderas (Desperado. The Mask Of Zorro) auraient pu sauvé le film, mais NON, leur présence était marquante, mais manquante. C’est tout de même grâce a eu que j’ai pu avoir quelques rires et un peu de l’action à laquelle je m’attendais. Les rôles de Mel Gibson (Braveheart, The Patriot) d’Arnold Schwarzenegger (Terminator, Predator) et d’Harrison Ford (Star Wars, Indianna Jones) ont uniquement ajouté des longueurs inutiles dans cette histoire. Et Jason Statham (Crank, Transporter) bien c’est ça…

Les thèmes abordés étaient peu intéressants, les acteurs d’intérêts non présents, un enfant de 8 ans aurait pu faire mieux! J’aurais définitivement eu besoin de voir de la nouveauté avec ce film à clichés et je ne crois pas que la recette gagnante était d’y intégrer un nouveau groupe d’adolescents. Dans un monde parfait, je souhaiterais que Stallone lise ma critique avant de faire son prochain film de « The Expendables » et qu’il prenne quelques notes pour s’améliorer, mais comme nous ne sommes pas dans ce monde, j’espère qu’il va s’arrêter là!

Une poutine à partager pour Antonio Banderas et Westley Snipes!

1 poutine



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maxime Boudrias 280 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines