Magazine Cinéma

Nos étoiles contraires ( film )

Publié le 27 août 2014 par Lilou Trystram @LitLilou

En ce mercredi un peu pluvieux, voici mon avis sur Nos étoiles contraires, que j’ai eu l’occasion de voir lors de mon voyage au Brésil. Oui, je suis un peu en retard, vu il est déjà sorti là-bas depuis longtemps ( début juillet il me semble ) !!! J’étais la première à être surprise par ça, mais apparemment la fandom ( la communauté de fans ) est bien plus grande qu’en Europe… ^^ Bref !!

Je ne sais pas si c’est très utile de vous dire que j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps… Déjà que le livre m’avait laissée en état de choc, je ne vous dit pas le film…! C’est un miracle, car franchement, la traduction brésilienne était tellement pathétique que j’aurais pu me marrer pendant tout le film avec l’intonation des phrases une fois prononcées !!! :-D Et bien non, chers amis, j’ai ri, puis j’ai pleuré, en l’espace de quelques secondes….

Nos étoiles contraires ( film )
Genre : Romance, drame

Réalisateur : Josh Boone

Sortie : 2014

Principaux acteurs :

Shailene Woodley

Ansel Elgort

Nat Wolff

Willem Dafoe

Synopsis : "Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer." ( Allociné )

Bande-annonce : Nos étoiles contraires, en VO ou ici, en francais

Mon avis : En ce moment, il se passe quelque chose d’assez incroyable… C’est la deuxième fois, après La voleuse de livres, que je préfère un film au livre, et que je pleure autant en regardant une adaptation de roman au cinéma…

Je crois que vous savez, après mon coup de cœur pour Nos étoiles contraires, à quel point j’attendais impatiemment ce film… Et je n’ai pas été déçue !!! J’ai d’ailleurs été impressionnée par la quantité de larmes sorties de mes yeux pendant la séance ; je n’imaginais pas autant pleurer, très sincèrement… Pour tout vous dire, je ne pensais même pas verser une petite larmichette ! Et pourtant…!!

Shailene Woodley et Ansel Elgort ont été parfaits dans leur rôle : ils nous passent tellement d’émotions, en si peu de temps… Il y a une vraie alchimie entre eux, et je pense qu’aucun autre duo aurait pu interpréter aussi bien le couple qu’ils incarnent.

A vrai dire, je ne sais pas comment décrire la profondeur de ce long-métrage. L’histoire est tellement belle, tellement forte, qu’on pourrait sangloter pendant une semaine entière en pensant à ce film. J’ai été vraiment surprise de voir que j’arrivais à pleurer énormément, et quelques minutes plus tard rire aux éclats devant l’humour de Gus.

Pourquoi ce film m’a autant émue ? Je ne le sais même pas. Je suis incapable de vous dire le nombre d’émotions qui sortent de Nos étoiles contraires. On a le cœur serré par la tristesse, puis on explose de rire, parce que non, on n’arrive pas à pleurer lorsque l’un d’entre eux sort une blague. Complexés, menant une vie ingrate, Augustus et Hazel ont chacun leur grande peur : je ne vous en dit pas beaucoup plus, car ces personnages méritent d’être découverts de nos propres yeux… Mais cette crainte d’être oublié… Ou d’exploser, un jour, sans prévenir… C’est tellement touchant <3"><3"><3"><3

Nos étoiles contraires ( film )

Je ne suis pas inspirée pour cette chronique, parce que quand on tombe amoureuse d’un film, c’est difficile de lui trouver des défauts au début. De toute façon, je pense que je n’en trouverais jamais, même après l’avoir vu dix fois.

On ne nous épargne pas. On souffre. On pleure. On se dit que la vie est fichue, que leur amour ne peut pas s’arrêter, car ce serait en finir du bonheur dans le monde. Mais j’ai ri. Je me suis amusée. Et je dois admettre qu’on arrive même pas à déprimer. La fin, plus que dramatique, nous brise le cœur, comme un caillou le ferai jeté contre une glace. Sans pitié, on nous retourne le couteau dans la plaie, mais même comme ça, on a encore le courage de rire, car finalement, c’est un magnifique message rempli d’amour et d’espoir que nous transmet ce film.

Je suis peut-être trop romantique. Mais je ne pense pas. Je dois pas avoir lu plus de cinq romances dans ma vie. Je ne me fais pas ( trop ) de films. Sensible, peut-être. Mais ce n’est pas mon fort de pleurer dans une salle de cinéma, et ça ne m’arrive que très rarement.

Sincèrement, Nos étoiles contraires est devenu un de mes films préférés. Le cancer, cette maladie qu’on ne sait toujours pas guérir à 100%, si destructrice, ravageuse, briseuse de familles… On y pense parfois pas assez, mais le quotidien des personnes qui en sont attentes est souvent un vrai enfer. Être entre la vie et la mort, sans savoir ce qu’il va se passer le lendemain… C’est une des pires choses qu’on peut affronter je pense.

Nos étoiles contraires ( film )

Ma note : Vous l’aurez compris, c’est un coup de cœur. De ceux que j’oublierai jamais, et qui resteront en mémoire très longtemps avant que je songe à l’oublier. Je reverrai avec grand plaisir ce film, car à mon avis il est de ceux dont on ne se lasse jamais. Je ne peux que vous conseiller d’aller le voir, il en vaut vraiment la peine.

Quand on voit le courage de Hazel et Augustus, on ne peut que vouloir profiter de la vie à fond, de la vivre plus que jamais, et sans regrets. Un film aussi beau et aussi touchant mérite qu’on aille le voir…

Le petit truc en plus…

Nos étoiles contraires ( film )

Je vous propose aussi d’aller regarder d’autres chroniques à ce sujet sur My pretty books et Reader’s addiction, parce que parfois, mes mots ne suffisent pas…

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce film, du livre, ou si vous comptez aller le voir ! ;-)

Lilou



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lilou Trystram 7 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines