Magazine Culture

Insaisissable, tome 3 : Ne m'abandonne pas, Tahereh Mafi

Par Les Griffonneuses

Bonsoir tout le monde ! 

Aujourd'hui, une critique que j'attendais de pouvoir depuis longtemps, puisque j'avais hâte de me procurer le livre : le dernier tome de la série Insaisissable.

L'histoire :

Dans le second tome, Adam et Juliette rejoignaient un groupe de résistance, fondé presque 30 ans plus tôt : le Point Oméga. Ce tome était centré sur le devoir de Juliette d'apprendre à contrôler ses pouvoirs et la difficulté des deux protagonistes à gérer leur relation. La fin nous laissait dans une scène de guerre, dans laquelle nous ne savions qui avait survécu...

Le troisième tome reprend donc précisément à cet endroit, ce qui est un peu déroutant quand la lecture du tome précédent date un peu ^^'. Juliette se réveille en compagnie de Warner, dans la base militaire du Secteur 45. Juliette apprend que tout a disparu, le Commandant Suprême a gagné, il a écrasé toute résistance. Du moins c'est ce que Warner croit. Mais Juliette va vite se rendre compte que tel n'est pas le cas. Ses anciens amis sont vivants, et ensemble, ils vont organiser la résistance. Leur but est simple : tuer le Commandant et récupérer le pouvoir pour abolir le Rétablissement.

insaisissable,-tome-3---ne-m-abandonne-pas-403277

Mon avis :

Ce dernier tome est beaucoup plus actif et addictif que le précédent. Dans ce dernier, Juliette était plutôt apathique, passive et attendait que tout s'organise autour d'elle. Mais maintenant, c'est une héroïne transformée que nous retrouvons. Enfin et pour la première fois depuis le début de la saga, elle est prête à se battre. Cela fait vraiment plaisir de voir que la combativité a enfin gagné sa place dans la motivation de Juliette. Son but n'est plus seulement de s'intégrer dans une communauté et ne faire souffrir personne avec son étrange pouvoir. Elle est enfin décidée à se servir de ses aptitudes pour renverser le régime. Et je dois dire que depuis le temps que j'attendais ce moment, je n'ai pas été déçue ! La prise de conscience de Juliette se fait dès le début, nous plongeant directement dans l'ambiance de ce qui va se passer par la suite.

Ensuite, dans ce tome, nous avons beaucoup affaire au personnage de Warner, ce qui est également une bonne nouvelle. Il était plutôt déroutant dans les tomes précédents puisqu'on ne savait vraiment sur quel pied danser avec lui. Un coup, il était cruel, dans son rôle de dirigeant du Secteur, et l'instant d'après, il se montrait compréhensif, presque tendre avec Juliette. Cette fin apporte enfin tous les éclaircissements, ce qui est un coup de maître de la part de l'auteur. Elle nous aura vraiment tenu en haleine jusqu'à la fin. Ainsi, on n'apprend que dès le début, Warner n'avait aucune intention d'utiliser Juliette comme arme pour contrôler la population. Il finit par lui expliquer qu'il souhaitait simplement la pousser dans ses retranchements pour la pousser à enfin se rebeller. Il se retrouve alors fou de joie lorsqu'il apprend l'intention de Juliette de se battre.

Adam est plus absent de ce récit que dans le précédent. L'auteur met dès le début une distance entre lui et Juliette, celle-ci ne s'inquiètant pas autant qu'elle le devrait pour son pseudo-petit-ami. Une fois encore, ceci est très bien joué de la part de l'auteure.

Par contre, un autre personnage est très présent et très important, c'est Kenji. Devenu le meilleur ami de Juliette par la force des choses et à cause de tout ce qu'elle a enduré pendant le deuxième tome, il devient un pilier fondamental de la résistance, faisant souvent l'intermédiaire entre Juliette et les autres et ayant presque un rôle de grand frère avec cette dernière. En plus, il a la personnalité du vrai boute-en-train, ce qui apporte souvent des moments comiques alors que la situation est plutôt grave. Certains échanges entre lui et Juliette m'ont bien fait rire, je le reconnais volontiers !

Pour finir, la fin est loin d'être prévisible et rondement menée. Jusqu'au dernières pages on se demande si cela va aboutir ou non. Toutefois, petit reproche, la fin est un tout petit pu brutale. La guerre est terminée, je ne vous dévoilerai pas quel camp l'emporte, et directement, le livre se clôt. Mais bon, on se doute de la façon dont les choses vont se dérouler dans l'avenir, ce n'est donc pas primordial.

Une fin en apothéose, après un tome deux un peu ramolo. Une série qui s'achève très bien et que j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines