Magazine Culture

La Patience du diable de Maxime Chattam

Par Vepug
La Patience du diable de Maxime ChattamMaxime ChattamAlbin Michel, 2014496 pages
Résumé : Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ? Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur.
Après La Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maîtrise glaçante, sème plus que jamais le doute.


Mon avis
Lorsque j’ai lu le précédent Chattam « La Conjuration primitive), il y a environ un an, je m’étais dit quelque chose comme « Je ne lirai plus de Chattam, je ne supporte plus les descriptions des cadavres, des meurtres… ».Et bien, je n’ai pas pu m’empêcher de plonger dans son dernier roman. Et je ne le regrette pas. Comme tous les autres, je l’ai dévoré d’une traite. Les descriptions des assassinats, des cadavres sont plus « soft » que dans le précédent roman et je me suis sentie mieux.L’enquête est menée tambour battant par l’équipe de Ludivine. Ludivine qui a du mal à se remettre des évènements qui se sont déroulés dans « La Conjuration primitive » mais qui peut compter sur le soutien de toute son équipe.Fidèle à lui-même, Chattam nous emmène dans les tréfonds de l’esprit humain…La violence est omniprésente.
Un régal, comme d’habitude !!!
Lu dans le cadre d'une lecture commune organisée par Imagin
D'autres avis chez :
- ImagIn
- Flo Tous les livres
- Stephanie-plaisir de lire
- Aristide Pilgrim
- Randall83330
- Alma
- Lucy13
- Licorne
- Ly
- Kincaid40

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vepug 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines