Magazine Cinéma

Conjuring : les dossiers warren - 10/10

Par Aelezig

z10

Un film de James Wan (2013 - USA) avec Patrick Wilson, Vera Farmiga, Lili Taylor, Ron Livingston

TERRIFIANT.

L'histoire : Années 70. Les Warren, mari et femme, sont démonologues, si l'on prend le truc au sérieux, ou chasseurs de fantômes, si on le prend plus à la légère. Spécialistes du paranormal, ils interviennent sur toutes sortes de cas, là où on les appelle. Possessions, fantômes, démons... Lorraine est aussi medium, ce qui est une grande aide pour eux, mais aussi très dangereux puisqu'elle est beaucoup plus vulnérable aux attaques des esprits. Souvent, très souvent, ils ont affaire à des supercheries ou bien à des maladies mentales. Mais régulièrement ils connaissent des expériences que la science ne peut expliquer et appellent des prêtres à la rescousse pour pratiquer des exorcismes. De plus en plus sollicités, Ed voudrait que Lorraine ralentisse son activité : elle est de plus en plus épuisée par la fréquentation des démons, et, victimes de leur succès, ils n'accordent plus assez de temps à leur propre enfant. Alors qu'ils espèrent prendre un peu de repos, une femme les approche à la sortie d'une conférence et les supplie de venir chez elle. Il s'y passe des choses insensées et de plus en plus terrifiantes.

z12

Mon avis : 10/10 ? Oui ! Ca m'arrive rarement, mais je ne vois aucun défaut à ce film qui m'a tellement épouvantée que j'ai eu bien du mal à dormir cette nuit ! Pour moi, il est équivalent à L'exorciste ; il lui est même légèrement supérieur dans la mesure où il est plus moderne et que la technologie pousse les effets au maximum de leur efficacité.

Je suis vierge de tout a priori puisque j'avais totalement oublié tout ce qui avait pu se dire. Je ne me souviens d'aucune critique dans la presse ; je me rappelle avoir lu sur vos blogs quelques billets ; mais cela ne devait pas être l'enthousiasme général, sinon le titre serait resté dans ma tête comme "film à voir absolument". Je suis donc assez curieuse d'aller voir, tout à l'heure, ce que je trouve sur le net... Fantasme personnel ou réelle réussite ?

Il faut dire que je suis très sensible aux histoires de démons... Je m'intéresse énormément à la religion, à toutes les religions, disons plutôt aux divinités et aux esprits en tous genres. Je ne suis pas croyante, disons pas dans le sens "rituel" du terme. Je crois en des choses qui nous dépassent et que la science n'a pas encore comprises. Par définition, les scientifiques ne croient que ce qu'ils peuvent prouver ; mais ils ne peuvent le prouver qu'après l'avoir découvert ; et avant de le découvrir, ils ne savaient pas que ça existait... Je suis donc très critique vis-à-vis de l'arrogance de certains. Il est tant de choses qu'ils n'ont jamais pu expliquer...

z15

Et puis... allez... je vous fais une confidence. Je me demande parfois si je ne suis pas un peu medium moi-même ! Je n'ai jamais développé parce que ça me fait peur. Mais je "sens" des choses. Je suis passionnée de vieilles pierres et, en vacances, mon occupation première est de visiter ruines, châteaux, églises, cathédrales, tout ce qui a abrité âme humaine. Et dans certains endroits, c'est comme si je sentais des présences, la plupart du temps bienveillantes. Mais il m'est arrivé de sortir d'un endroit, incapable d'y rester plus longtemps, sans que je sache pourquoi, et d'attendre mon mari dehors en pleurant. J'entends des gens qui crient. Mon mari, et compagnon de visite, est totalement athée et se moque de moi... mais il a le poil qui se dresse sur les bras quand il voit des films comme celui d'hier soir. Ce qui me fait rire : tu ne crois en rien... mais tu as peur du diable ?!? Ce matin encore, nous en discutions (forcément), il se moquait de mes cauchemars en répétant "mais ça n'existe pas !", et moi je lui affirmais le contraire, en argumentant que plein de cas demeurent inexpliqués, et où les scientifiques se sont cassés les dents. Alors il m'a dit : "Je préfère dire que ça n'existe pas". Tiens, tiens... tout un programme.

Le même garçon n'aime pas du tout, par exemple, quand on nous annonce au cours d'une visite que le château est réputé hanté. Il se tourne vers moi, connaissant mes bizarreries. Je le rassure et je lui dis "Non, non, là il n'y a personne" ou "Je sens de la bienveillance". Et quelquefois, je me refuse à entrer dans certaines pièces : "Il y a quelqu'un, quelqu'un d'hostile". Ce qui le laisse tout chose...

Il m'arrive d'autres trucs du même genre. Par exemple, prenons Anne Boleyn. Je vous raconte une anecdote. J'ai toujours eu un "truc" avec Anne Boleyn qui, je vous le rappelle, fut la seconde épouse du roi Henry VIII d'Angleterre, celle par qui le scandale arriva... et qui se fit couper la tête. Dès la première fois, au cours d'histoire, que j'ai entendu parler d'elle, elle m'a immédiatement "habitée" et elle ne me lâche pas ; elle est toujours dans un petit coin de ma tête. Quand j'ai visité la Tour de Londres, avec mes parents et mon frère, je déambulais dans la cour, m'éloignant d'eux, comme attirée par un autre endroit que celui où ils avaient décidé d'aller. Je me suis sentie mal, j'ai failli m'évanouir, j'ai porté les mains à mon cou. Tandis que mes parents arrivaient, inquiets de mon absence, puis de ma blancheur... j'ai entendu le guide à côté qui racontait à son groupe : "C'est ici qu'Anne Boleyn se fit décapiter". Vous pouvez rire si vous voulez, de toutes façons, je m'en fiche, c'est comme ça. Comme le fait de pleurer, sans me contrôler, quand je mets le pied sur le sol anglais, en sortant du bateau...

zz13

L'année dernière, je suis allée voir ma meilleure amie, dans sa petite maison très ancienne, d'un village de montagne, que je ne connaissais toujours pas. Elle et son mari sont en train de rénover entièrement cette bâtisse, familiale, plus que centenaire. Ils nous ont fait visiter les pièces qu'ils n'avaient pas encore dégagées. Et dans l'une d'elle, j'ai été immédiatement attirée par un coffre que je me suis mise à caresser. "C'est quoi ça ?" ; "Ben c'est un coffre..." me répond ma copine. "Il appartient à qui ?" ; "Je n'en sais rien, à une grand-mère, à une arrière-grand-mère...". Je leur ai dit que je sentais des choses autour de ce coffre. Quand nous sommes partis, le soir, il a fallu que j'aille caresser mon coffre. Depuis je n'arrête pas de bassiner ma copine pour qu'elle sache à qui il appartenait... Quand je lui en parle, elle a oublié. Moi je ne l'oublie pas, mon coffre ; il est là dans ma tête, comme si je l'avais pris en photo. Pourquoi lui ? Pourquoi est-il toujours dans mon esprit ?

Bref. Je suis zarbi ; et tout ça pour vous dire que les histoires d'esprits et de démons, ça me déglingue complètement.

Et le film d'hier, alors là ! J'étais scotchée à mon siège, bouche bée, je n'en ai pas raté une seconde. D'abord il est extrêmement bien fait, racontant parallèlement la vie des Warren, leurs conférences, leurs recherches ; et le cas qu'ils sont en train de vivre, un des plus "terribles" de leur "carrière", celui de la maison hantée de la famille Perron. Suspense, effets spéciaux, caméra qui nous surprend et nous déstabilise (plans séquences et impressions found footage de temps à autre). Bien sûr, on a toujours les mêmes trucs, vus et revus ; les esprits se manifestent toujours de la même manière ; mais James Wan a un réel sens du suspense. Et l'histoire est dingue puisque la maison est hantée par plusieurs entités.

z11

Et puis le plus terrible, c'est que l'histoire est vraie ! Les Warren existent bel et bien, ils sont réputés dans le monde entier dans leur domaine. Ils démêlent les histoires montées de toutes pièces, les manifestatins psycho-somatiques et puis les présences réelles d'esprits malfaisants... (L'exorciste était d'ailleurs également basée sur une histoire vraie, qui n'a jamais pu être expliquée par la science).

Ils ont étudié plus de 4000 cas. Un seul a fait polémique : Amityville (qui a fait l'objet de deux films : 1979 et 2005). Il a été écrit qu'il s'agissait d'une supercherie et que la famille Lutz était davantage sous l'emprise de l'alcool que d'esprits malfaisants. Cette théorie a été ensuite "confirmée" par le fait que les nouveaux propriétaires ne se sont jamais plaints de phénomènes paranormaux. Mais Lorraine affirme elle que les Lutz n'ont pas menti et qu'ils ont été abusés par des journalistes moqueurs. D'ailleurs, pourquoi auraient-ils quitté la maison à tout jamais, après l'avoir occupée seulement un mois ? Ils l'ont revendue sans aucune plus-value, on s'en doute, et y ont laissé la plupart de leurs affaires personnelles. Pourquoi (diable) auraient-ils agi de la sorte ? La maison a été "assainie" par les expériences que les Warren y ont vécues, avec leur équipe. Et ceci explique que les nouveaux occupants ne sont plus perturbés par les esprits malfaisants...

Ed Warren est mort en 2006. Lorraine continue. Elle a assisté au tournage de Conjuring en tant que consultante. Les Perron se sont également rendus sur le tournage, sauf Carolyn qui s'y est refusée.

z14

Comme leur "cabinet de curiosités" ! Je n'avais encore jamais vu un truc pareil. Les Warren gardent certains objets, récupérés in situ, investis par des démons, dans une petite pièce chez eux, bien fermée, vous imaginez ! Ils disent que "tout comme le génie dans sa lampe", le démon reste accroché à son "intermédiaire", et qu'il vaut mieux le laisser "dormir" dedans que de le laisser s'échapper de par le monde... Brrr. Il se visite (bon courage) et est béni par un prêtre une fois par semaine. La poupée Annabelle existe aussi, mais pas sous la forme de celle qu'on voit dans le film. Elle est quasiment en loques et enfermée à double tour dans le musée. Lorraine se refuse toujours à "croiser son regard"...

J'avais déjà beaucoup aimé Insidious de James Wan, auquel j'avais mis un 9, moins son célébrissime Saw, super prenant mais un peu trop gore pour moi (film d'horreur pure et de psychopathe). Mais quand il parle de démons, purée, il le fait bien !

Donc vous l'aurez compris, j'ai ADORE ce film, mais pour des raisons sans doute assez subjectives. Voyons donc ce qui s'est dit :

zz12

Ouf ! Je n'ai pas perdu toute ma crédibilité, apparemment tout le monde (ou presque) a aimé ce film : "Film somme du genre "paranormal", "Conjuring" est surtout la plus grosse suée d’effroi de l’année cinématographique. Et de très loin." (AVoirALire) ; "La peur au cinéma est toujours en de très bonnes mains avec James Wan. Le jeune cinéaste continue de s’amuser à nous effrayer avec une efficacité indéniable et un vrai respect des codes du genre." (Ecran Large) ; "Si l’effroi est une question de rythme, de précision, en somme de musicalité, disons alors qu’il a trouvé chez James Wan son meilleur soliste du moment." (Les Inrocks). Il n'y a guère que les méchants de chez Télérama qui snobent le film : "Certes, pour susciter la peur, il faut reconnaître [à James Wan] une certaine efficacité. Mais son "Conjuring" n'est guère plus qu'un "Paranormal ­Activity" amélioré" ; mais je ne vois pas le rapport avec Paranormal Activy... si ce n'est que c'est un autre très bon film d'épouvante. Donc : même pas mal ; ces gens-là n'y connaissent rien au paranormal ! Ah ah ah. Même éclate auprès du public ; le film a fait 1.200.000 entrées en France.

Aux Etats-Unis, le film était interdit aux moins de dix-sept ans.

Bon, maintenant, on rigole ou on rigole pas, on y croit ou on n'y croit pas... c'est juste un SUPER FILM !

z09


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines