Magazine Culture

Party Girl de Samuel Theis, Marie Amachoukeli et Claire Burger

Par Emidreamsup @Emidreamsup

affich_31485_1

Party Girl cumule les grandes premières : premier film d’un trio de jeunes cinéastes français issus de la FEMIS et film d’ouverture de la sélection Un Certain Regard. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler J’ai tué ma mère de Xavier Dolan, qui marquait aussi les débuts du cinéaste québécois en 2009 et que l’on retrouve à nouveau cette année en sélection officielle avec Mommy.

Mêlant fiction et documentaire, Party Girl retrace le parcours d’une danseuse de cabaret à deux doigts de la retraite qui décide enfin de sauter le pas et accepte dans la foulée la demande en mariage d’un de ses anciens clients. Les cinéastes se jouent tout au long du récit de la frontière entre ces deux genres, que ce soit via leur manière de filmer, le point de vu abordé, leur sujet ou encore le casting. Ces deux derniers points sont cruciaux, l’histoire étant celle d’Angélique Litzburger, la mère du seul représentant de la gente masculine derrière la caméra (ses deux autres comparses étant des femmes), Samuel Theis. Elle incarne son propre rôle, tout comme son fils qui lui donne la réplique, ainsi que le reste de sa petite marmaille. Le tout confère à ce long-métrage un aspect film de famille poussé à son paroxysme. C’est d’ailleurs ce qui fait partie intégrante de son charme.

LIRE LA SUITE SUR ENVRAK.FR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emidreamsup 951 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog