Magazine Cinéma

Le secret de Kanwar : une envoutante fable indienne..

Par Filou49 @blog_bazart
02 septembre 2014

 Le-Secret-de-Kanwar_portrait_w858 Demain, dans les sorties de la semaine, il n'y a pas que le génial Hippocrate dont on va certainement beaucoup parler, qui sera à l'affiche, mais aussi, comme chaque semaine, des films à la sortie plus fragile mais qui mérite pourtant un petit cop de projecteur sur eux aussi.

Parmi ces films, j'aimerais vous parler d'une oeuvre  qui nous amène dans des rives assez éloignées géographiquement mais aussi cinématographiquement des cinéma dont j'ai l'habitude de vous parler  en temps normal.

En effet, ce film, "le secret de Kanwar" est un long métrage indien réalisé par Anup Singh et qui nous amène en 1947 à la création du Pakistan, une  période et un pays que je connais mal.

 Ancré dans une sombre réalité historique et sociale (partition de l’Inde, sort  si difficile des femmes indiennes), le secret de Kanwar  s'efforce de  nous montrer que les films indiens  ne se cantonnent pas qu'à la vitrine un peu kitsh de Bollywood mais nous dévoile une réalité moins folkorique, plus tragique et plus profonde, tout en gardant les particularismes  de la culture indienne.

En effet le film commence lorsqu'en cette fameuse année 1947, dans le cadre de la partition de l’empire britannique des Indes, la province du Penjab est divisée entre le Pakistan pour la partie occidentale majoritairement musulmane et l’Inde pour la partie occidentale majoritairement sikhe et hindoue. 

Le héros du film, Umber Singh doit du coup fuir son village natal avec sa famille vers la partie indienne du Penjab, de l’autre côté de la rivière. Il lui faut absolument un fils comme héritier. Or sa femme accouche d'une quatrième fille. Umber fait alors passer sa dernière-née pour un garçon. Quand elle grandit, son père lui fait bander la poitrine et ne lui dit absolument rien sur sa véritable identité. La supercherie fonctionne pendant des années. A tel point que sa fille, désormais adolescente, va épouser une autre jeune fille, qui évidemment ne se doute de rien... 

Le secret de Kanwar : une envoutante fable indienne..

On le voit avec le synospis tel qu'il est décrit: l'intrigue du film est basée sur un stratagème qui aboutira forcément à une tragédie et qui permet de s'interroger sur la place de la femme dans la société sikhe et indienne - à l'époque et certainement un peu encore à notre époque actuelle. 

Bien qu’à l’origine, selon l'itw du réal figurant dans le dossier de presse,  la religion sikhe a pour obljectif de mettre sur un pied d’égalité l’homme et la femme, la réalité ne reflètait pas vraiment cette parité,  et Kanwar,  la quatrième  fille d’Umber, va être la victime de cette inégalité criante. 

En voyant son identité sexuelle reniée par son père dès sa naissance, Kanwar, au moment de la puberté connaitra forcément un trouble de cette identité. Le secret de Kanwar illustre de belle façon à quel point l'affirmation d'une part féminine d'un individu peut disparaitre  au profit d’une apparence masculine et guerrière.

De manière plus allégorique que réaliste ( on ne nous montre pas vraiment dans le détail les conséquences de ce changement d'identité sexuelle),  "Le secret de Kanwar" peut faire penser au très beau Tomboy de Cécile Sciamma,  et y insuflfle le même trouble et le même envoutement, mais un Tomboy évidemment plus exotique, plus tragique et plus fantastique aussi, la dernière demi heure ayant une dimension onirique qui n'est pas forcément la plus réussie du film.

Comme dans Tomboy, le réalisateur magnifie la lumière et la photographie  de son oeuvre,  le cadre est tellement mis en valeur  qu'on pense à certains tableaux des peintres flamands.

En dépit de quelques longueurs (langueurs?) dans la narration, à mi parcours, ce "secret de Kanwar" n'en demeure pas moins un très beau film, aussi bien formellement que dans les thèmes abordés, que je ne peux que conseiller à ceux qui aiment aller au cinéma pour tenter de se perdre dans des grandes aventures dépaysantes.

Le secret de kanwar (Bande annonce)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines