Magazine Culture

Le tour de la Laguna Alalay

Publié le 07 septembre 2014 par Montagnessavoie
En 2006, quand je l'ai vue pour la première fois, la laguna Alalay était recouverte d'une algue verte, parasite, qui étouffait ses fonds et se reproduisait à une vitesse vertigineuse. Depuis, les différentes campagnes de nettoyage ont porté leurs fruits, puisque je retrouve cette année le lac plus brillant que jamais (je n'irai pas jusqu'à 'limpide', étant donné les quelques soucis de propreté sur ses rives, mais c'est un bon début vers la protection de ce magnifique site naturel). Vu du terrain de foot sablonneux, avec, de l'autre côté de l'eau scintillante, le Christ sur sa colline dans la brume matinale, c'est Rio ! Le tour de la Laguna Alalay
Tout au bout de l'avenue 6 de Agosto, au sud est de Cochabamba, la laguna est bordée par une piste cyclable et une autre pour les amateurs de jogging. Les mouettes et les poules d'eau barbotent, protégées par les "totoras", qui ressemblent aux joncs de mon enfance. Un bel espace sauvage tout près du centre. Si on continue le parcours, on parvient aux quartiers riches qui se situent non loin du Cerro de San Pedro : golf, country club, la totale. C'est là aussi que se trouve le centre d'entraînement de l'Aurora, l'un des célèbres clubs de foot de la ville. Là, on arrose les pelouses sur lesquelles les joueurs vont faire courir leurs crampons (j'y ai repensé le lendemain en faisant ma lessive en pleine chaleur, avec un seul litre d'eau ôté à la baignoire de la réserve de la veille...) Le tour de la Laguna Alalay
Cet espace est un trésor à protéger. Des petites colombes miniatures volettent, les k'ita qowi s'enfuient à notre passage, les "molles" diffusent leur odeur forte ainsi que les pins, des fleurs qui ressemblent à des mimosas font des touches de couleur qui tranchent avec le vert de la végétation. Dommage que les petits cours d'eau qui côtoient la laguna soient remplis de bouteilles et autres déchets. Malgré tout, en revenant sur la ville, on remarque que des arbres sont en train d'être plantés. La nature qui reprend ses droits au bord d'Alalay, on ne peut voir cela qu'avec des yeux ravis.  A part ça, pour le côté pratique, départ donc du bout de l'avenue 6 de Agosto. Pour le tour du lac, comptez 2h30... 3 heures si vous avez la bonne idée de venir de Jaihuayco à pied !... Le tour de la Laguna Alalay
Le tour de la Laguna Alalay
Le tour de la Laguna Alalay

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog