Magazine Côté Femmes

Cours toujours...

Publié le 08 septembre 2014 par Steph2
C'est ce que je répondais à ceux qui me vantaient les bénéfices du running. J'ai longtemps pensé que la course n'était pas pour moi. Mes souvenirs atroces des différents cross du collège étaient encore frais malgré les 20 années qui se sont écoulées.
Pourtant, dimanche, aura lieu ma première course. Dimanche, je cours la Parisienne avec les copines de la team Nivea.
Il y a un an, je mourrais au bout de 400 mètres et aujourd'hui je vais essayer de courir 6km7. Je n'en reviens toujours pas vraiment. 
Cours toujours...
  J'ai commencé la course en février. Sur les conseils des copains, j'ai téléchargé Runkeeper et j'ai commencé le programme pour courir 5 km. C'est gratuit. Les premières fois, mon corps s'est demandé ce qui m'arrivait et j'ai eu mal partout. Même à des muscles dont j'ignorais l'existence. J'ai commencé par alterner marche et course puis j'ai couru davantage. J'ai atteint mes 5 km puis le mois de juin et son planning surchargé est arrivé, j'ai espacé mes séances pour un break quasi total pendant les vacances.  Lors de notre retour, les bières, les fish&chips et les burgers engloutis, m'ont motivé à reprendre. La course approchait, il devenait urgent de m'entraîner à nouveau. La reprise a été compliquée, je galerais à nouveau pour courir 3 malheureux kilomètres. Mais j'ai persévéré et à chaque course je gagnais 500 mètres. 
Cours toujours...
  Ceux qui me connaissent le savent. Je suis loin d'être une sportive et même très très loin. Je suis paresseuse. Mais je suis aussi très gourmande et si je veux essayer de limiter les dégâts, il est nécessaire que je bouge un minimum. 
C'est compliqué avec mon emplois du temps de m'inscrire à un cours de sport hebdomadaire. La course est plus facile à programmer. 
Suite à un article de Sabine, j'ai acheté le livre illustré par AstridM, écrit par Ruth Field: Bouge tes fesses, poulette. Il a été parfait pour moi parce-qu'il a mis au panier toutes les excuses. Il m'a remotivé et j'espère qu'il m'aidera à tenir lors de l'arrivée de l'hiver, du froid, de la pluie. 
Dans ce livre, l'auteur dit qu'il faut courir au moins 3 fois par semaine. Au début, je me suis dit que c'était impossible de trouver 3 créneaux de 45 minutes par semaines. Les week-end, je suis seule avec les enfants de 7h à 21h et souvent HS donc il me faut programmer mes séances sur la semaine. Je ne peux pas courir le midi car je n'ai pas de douche au bureau. Il reste donc le matin et le soir.  Le dimanche, je programme mes séances pour la semaine et ensuite je ne me laisse pas le choix, j'y vais. L'auteur du livre dit que même Obama arrive à trouver du temps pour courir, j'aime me répéter cette phrase, elle me motive. Je lui envie tout de même ces gardes du corps lorsque je vais devoir commencer à courir de nuit. 
Sur les conseils de ce livre aussi maintenant j'ai un parcours défini, c'est plus facile car il me semble plus court. Je l'ai choisi bien éclairé pour cet hiver. Je suis aussi les conseils de Camille de la team Nivea en courant des sessions de 40 minutes, 30 minutes lentes et 10 à fond. A l'arrivée souvent je meurs...
Cours toujours...     Pour finir sur le livre, j'en déconseille l'achat à celles qui se sentent fragiles et mal dans leur peau. Le livre est plein humour mais je pense que si on est dépressive, l'autoflagellation n'est pas du tout une bonne méthode pour rebondir. L'auteur vous qualifie de "grosse vache" à de nombreuses reprises et il faut être capable d'en sourire ! Le livre propose aussi un chapitre sur des conseils nutritionnels pour maigrir en plus de la course. Les conseils m'ont semblé bons dans l'ensemble. Par contre, l'auteur dit qu'elle ne préconise pas un régime, mais de mon point de vie lorsqu'on élimine de son alimentation : fast food, pâtisseries, bonbons, grignotages... C'est qu'on est au régime, non ? 
Je ne sais pas si j'aime courir. Je crois que j'en suis encore au stade où je préfèrerais rester dans mon canapé plutôt que d'enfiler mes baskets. Dans le bouquin, l'auteur dit qu'il est possible de ne jamais aimer courir, ce sera peut-être mon cas. Mais il y a deux choses que j'aime depuis que j'ai commencé à courir. Premièrement c'est me retrouver seule pendant 45 minutes, cela me permet de faire le vide et de faire un break tout en bougeant. Deuxièmement, avoir couru ! J'adore rentrer d'une course et être fière de moi. Vendredi pour la première fois, je suis allée courir le matin, je me suis levée plus tôt pour courir. Toute la journée, j'en ai été très fière. 
  Voilà dimanche je serai sur le départ de la parisienne avec les copines. Je ne cours pas vite, je marcherais surement un peu et je vais arriver complètement crevée sur la ligne d'arrivée. Mais je crois que ce n'est que le début parce-que l'an prochain j'ai bien envie de réussir à courir un 10 km ! 
Et vous des expériences de running à partager ?
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Steph2 11754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog