Magazine Cinéma

Tenue de Soirée

Publié le 09 septembre 2014 par Olivier Walmacq

tenue de soirée

genre: comédie dramatique (interdit aux - 12 ans)
Durée: 1h25
Année: 1986

l'histoire: Antoine est amoureux de la froide Monique qui le rabroue en permanence. Alors Antoine confie son désespoir à son copain Bob qui l'écoute avec beaucoup d'intéret, car il est amoureux d'Antoine. C'est ainsi que débute cette histoire d'amour

La critique d'Alice In Oliver:

Il ne faut pas l'oublier: pour Les Valseuses, Bertrand Blier voulait former un duo à la Laurel et Hardy, donc avec un gros et un petit. Finalement, il choisira Gérard Depardieu et Patrick Dewaere. Certes, le duo fonctionnera à merveille et Les Valseuses connaîtra le succès que l'on sait.
Pourtant, Patrick Dewaere ne correspondait pas du tout au premier choix de Bertrand Blier. Qu'à cela ne tienne, le réalisateur a l'occasion de réunir un gros et un petit dans Tenue de Soirée, sorti en 1986. Au niveau de la distribution, cette comédie dramatique réunit Gérard Depardieu, Michel Blanc, Miou-Miou, Michel Creton, Jean-Pierre Marielle, Jean-Yves Bertheloot, Bruno Cremer, Mylène Demongeot, Jean-François Stévenin et Bernard Farcy.

Pour Tenue de Soirée, Bertrand Blier voulait réunir le trio des Valseuses, donc Gérard Depardieu, Patrick Dewaere et Miou-Miou. Hélas, Dewaere, pour qui le rôle d'Antoine était prévu, met fin à ses jours au moment du projet. Pendant un long moment, Bertrand Blier pensera à Bernard Giraudeau.
L'acteur sera même contacté par le réalisateur pour interpréter le rôle d'Antoine, mais celui-ci est occupé sur d'autres tournages. C'est finalement Michel Blanc qui est retenu. Pour ce dernier, le personnage d'Antoine est un rôle inespéré au cinéma. Jusque-là habitué à jouer les losers au cinéma et cantonné dans son personnage de Jean-Claude Dusse dans Les Bronzés, Michel Blanc a l'occasion ici de montrer une autre facette de son talent.

Tenue_de_soiree_7-0

Pour l'anecdote, la mention "Putain de film !" est quatre plus grosse que le titre du film lui-même, à tel point que cela induira certains spectateurs en erreur. Paradoxalement, ce slogan fera son petit effet. Le film remportera un certain succès commercial. Encore une fois, Bertrand Blier joue la carte de la provocation. Attention, SPOILERS !
Antoine (Michel Blanc) et Monique (Miou-Miou) forment un couple à la dérive malgré l'amour qu'Antoine porte à Monique. Un soir alors qu'il se trouve dans un bal, Monique houspille violemment Antoine en lui reprochant sa situation désastreuse, ceux-ci en sont désormais réduits à vivre été comme hiver dans une caravane vétuste.

Un inconnu nommé Bob (Gérard Depardieu) assiste à la scène et intervient inopinément en giflant Monique et en prenant la défense d'Antoine. Devant le bagout et le charisme de cet homme, le couple accepte de le suivre dans le cambriolage de maisons bourgeoises. Un trio se met alors en place et Bob semble plus intéressé par Antoine que par Monique.
Cette dernière voyant son niveau de vie augmenter grâce à la présence de Bob encourage même Antoine a céder aux sollicitations de ce « mastodonte » qui souhaite entreprendre une relation homosexuelle avec lui. 
Antoine finit par accepter.

tenue_de_soiree_1986_portrait_w858

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Tenue de Soirée surprend par ses choix et sa tonalité. Dans sa première partie, le film s'apparente à un conte social qui se concentre sur un couple, Antoine et Monique, à la dérive. Leur vie morose est bouleversée par l'arrivée de Bob, un cambrioleur qui leur permet de retrouver une certaine dignité. Mais très vite, Bob montre son attirance pour Antoine.
Tout d'abord gêné par l'attitude de son nouveau prétendant, Antoine finit par céder. A partir de là, Tenue de soirée devient de plus en plus surréaliste et finit par travestir ses deux principaux personnages. A aucun moment, Bertrand Blier ne prend position pour ses protagonistes.

Toutefois, le personnage féminin interprété par Miou-Miou n'est guère attirant. Tout du moins, son portrait n'est pas spécialement élogieux, Bertrand Blier la faisant passer pour une "salope" qui cherche à prendre la fuite avec Bob à une prostituée qui finira par tirer sur son ancien petit ami. D'ailleurs, il faut bien le reconnaître: le personnage de Monique ne présente presque aucun intérêt.
Indéniablement, la star du film, c'est Michel Blanc, totalement métamorphosé pour les besoins du scénario. Le duo Gérard Depardieu/Michel Blanc fonctionne à merveille. C'est probablement la qualité principale de Tenue de Soirée
Malheureusement, le film perd de son insolence et de sa force dans ses vingt dernières minutes, assez convenues, il faut bien le reconnaître.
A force de jouer la carte du surréalisme et de l'absurdité, Bertrand Blier finit par perdre son scénario et même ses personnages. Mais ne soyons pas trop sévère: dans un cinéma français souvent standardisé et peu original, Tenue de Soirée fait figure de petit ovni.

Note: 14/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines