Magazine Culture

Patrizia Cavalli – De moi je me souviens peu (Poco di me ricordo, 1974)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Patrizia CavalliDe moi je me souviens peu
moi qui à moi toujours ai pensé.
Je me disparais comme l’objet
trop longuement regardé.
Je reviendrai dire
ma lumineuse disparition.

*

Poco di me ricordo
io che a me sempre ho pensato.
Mi scompaio come l’oggetto
troppo a lungo guardato.
Ritornerò a dire
la mia luminosa scomparsa.

*

Little of myself do I remember
I who always thought of myself.
I vanish from myself like an object
looked at for too long.
I will come back to tell of
my luminous disapearance.

***

Patrizia Cavalli (née en 1947 à Todi, Italie)Mes poèmes ne changeront pas le monde (Le mie poesie non cambieranno il mondo, 1974) – Traduit de l’italien par Danièle Faugeras et Pascale Janot



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines