Magazine

Merci pour ces moments

Publié le 09 septembre 2014 par Despasperdus

Voici une petite sélection de déclarations et de faits divers et variés, certes anecdotiques, mais ô combien révélateurs...

chiennedevie.jpg

1

« Vous la laissez être femme de ménage ? »

C'est l'innocente question de JP Elkabbach au député-maire de Valenciennes...

Visiblement sur Europe 1 :

« Vous laissez Jean-Pierre E. être journaliste ? »

L'inamovible brosse à reluire considère que la profession de femme de ménage n'est pas honorable.

Mépris de classe d'un journaliste bourgeois ? L'élu UMP n'a pas trop goûté cette question qu'il juge indécente... et qui en d'autres temps, aurait-on dit, lui rappelle qu'il a trahi sa classe en ralliant la droite.

deuxdents.jpg

2

« Les sans-dents »

Que reste-t-il des hommes politiques dans la mémoire collective une fois que le temps a fait son œuvre ?

« Des rayures sur le parquet ?»

Parfois, une ou deux saillies verbales comme le "bonnet blanc blanc bonnet" de Duclos, "savoir terminer une grève" de Thorez, "laisser du temps au temps" de Mitterrand, "le bilan globalement positif " de Marchais, "au revoir" de Giscard, "je vous ai compris" de De Gaulle, "casse-toi pauvre con" de Sarkozy, "j'y suis j'y reste" de Mac Mahon, "acadabrantesque - pschittt" de Chirac...

Et pour Hollande, on sait déjà !

psold.jpg

3

« Le Parti socialiste est mort »

La sentence est de BHL.

C'est bien la première fois que je suis d'accord avec lui. Nous nous réjouissons tous les deux, mais pour des raisons strictement inverses...

Toujours est-il que...

« Le cadavre n'est pas exquis... »

Et, l'extrême droite en héritage ?

loup.jpg

4

« Le bal des hypocrites »

Ce n'est pas le nouveau nom du PS, ni la salle où se tiennent les réunions de son bureau politique.

Mais cette expression populaire définit relativement bien la dernière rencontre entre Cambadelis et Thévenoud, l'un condamné naguère par la justice et l'autre très négligent en matière fiscale, ou encore les gesticulations du cynique Le Guen qui a senti le vent du boulet pour avoir sous-évalué son patrimoine.

Ils n'ont que ça comme dirigeants au PS ? Y'a pas mieux, pas plus vertueux ?

Rêvons un peu :

« Avis aux militants socialistes, prochaine formation interne : remplir honnêtement sa déclaration de revenus ! »

Ceci dit, ce petit monde "socialiste" s'offusque en public mais se félicite en privé. La démission de Thévenoud aurait provoqué une élection législative partielle, à n'en pas douter très risquée pour le PS et surtout pour la majorité présidentielle.

grosses_fortunes.jpg

5

« L'imagination est plus importante que la connaissance »

Quel poète, ce Maurice Levy !

« Et le fric, pépère, tu le places où ? »

En empochant une rémunération annuelle de 4,5 millions d’euros, le susnommé est le patron le mieux payé du CAC 40. Ayant quelques difficultés à me représenter cette somme, j'ai procédé à un petit calcul. En une année, l'intéressé s'est gavé de 259 SMIC annuels. Plus précisément, il gagne la coquette somme de 12.096 euros par jour, soit plus de 8 SMIC mensuels à temps complet !

A ce tarif, je me demande quels sont les mérites extraordinaires de cet individu ? Quel bien a-t-il apporté à l'Humanité ? Parce que, ça ressemble plutôt à du vol, non ?

Et à part ça, la pauvreté frappe près de 14 % de la population, et les pauvres sont encore plus pauvres que l'année dernière. Comme quoi, la crise est une réalité très relative...

quartier_libre.jpg

Et pour conclure :

« Merci pour ce moment. »

Et plus exactement, pour cette excellente interview de Emmanuel Todd par Olivier Berruyer, publiée sur le blog Les Crises qui réalise, entre autres, un remarquable travail d'information depuis le début du conflit en Ukraine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte