Magazine Culture

Le MuPop, un musée qui se met à l'heure du DISCO!!

Publié le 12 septembre 2014 par Filou49 @blog_bazart
12 septembre 2014

 mupop_id_bg1_980x630

mupop_id_bg1_980x630

Ouvert depuis le 21 juin 2013 et consacré aux musiques actuelles, le MuPop (Musée des Musiques Populaires de Montluçon,  est de l'avis de tous les observateurs un des plus beaux musées français  dédié à la musique, avec  notamment une immense collection d’instruments.

Voici en fait un effet qui retrace l’histoire de la musique et invite ses visiteurs à vivre une expérience sensorielle hors du commun à travers une démarche ludique et interactive.

Doté de la plus grande collection d’instruments de musique de France avec plus de 3500 pièces, le MuPop a vocation à faire découvrir des instruments exceptionnels ou typiques mais aussi à retracer l’histoire des courants musicaux depuis plus de 150 ans.

Le MuPop, un musée qui se met à l'heure du DISCO!!

Contraction des termes fondateurs de son identité - “Musée” “Musiques” “Populaires” - , le Mupop affiche une évidente musicalité, un caractère léger en phase avec son objet, les musiques populaires. Mupop : simple à énoncer, sonore et musical, cet acronyme introduit à un contenu et exprime fidèlement un esprit.

Avec deux parcours différents, un musical et un autre instrumental, le MuPop se veut résolument original et se destine à accueillir un public large, d’envergure nationale notamment grâce à une scénographie innovante et interactive.

Situé en plein coeur de la cité médiévale de Montluçon, plus de 20 000 visiteurs en moins de 6 mois ont déjà été conquis par cette expérience culturelle inédite.

Le MuPop, un musée qui se met à l'heure du DISCO!!

Et à l’occasion des 1 an de l’ouverture du musée.Le MuPop accueille sa première exposition temporaire, French Disco jusqu'au 19 octobre prochain.

Le disco, tout le monde connait tant ce genre musical est devenu l'archétype de la musique populaire dansante qui du milieu des années 70 à celui des années 80 se constitue en dance floor mondial.


Né de la rencontre entre la musique noire américaine et le son européen, le disco est comme le dit Cerrone « Black and White ».
La France est avec les Etats-Unis le pays où la fièvre disco fut la plus forte.

Qui n’a jamais dansé sur « Born to be alive » ou « Alexandrie, Alexandra » au cours d’une soirée endiablée ? Née vers 1975 entre l’Amérique du Nord et l’Europe, la musique disco a constitué un véritable tournant dans la société : mode, musique, technologies, tout y est passé ! Les artistes de l’époque tels que Sheila, Claude François ou encore Dalida se sont appropriés le phénomène disco, leur permettant pour certains de lancer ou relancer leur carrière.

L'exposition « French disco » témoigne de l'incandescente popularité du disco en France à travers ses auteurs : Cerrone, Patrick Juvet, Claude François, Sheila, Patrick Hernandez etc... mais aussi son lieu d'exercice : la discothèque et son DJ, du Palace aux discomobiles.
Multimédia et interactive « French disco » présente aussi des costumes, l'illustre canne de Patrick Hernandez, des instruments et installations Vintage, des affiches, pochettes de disque et l'incontournable dance floor.
Une exposition qui fidèle aux principes du MuPop est à voir, écouter, vivre et danser.

À cette occasion, le MuPop propose une expérience visuelle, auditive et interactive inédite : dance floor, boule à facettes, pochettes de 45 tours et autres objets mythiques tels que la canne de Patrick Hernandez seront présents lors de l’exposition, cette dernière retracera l’incroyable histoire de la musique Disco et ses impacts sur la société d’aujourd’hui. Si vous passez dans la région, c'est incontestablement une exposition à ne pas rater!!

INFORMATIONS PRATIQUES

Facebook : www.facebook.com/mupopmontlucon

Musée des Musiques Populaires de Montluçon

3 rue Notre-Dame – 03100 Montluçon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte