Magazine Culture

Supertramp #3-Famous Last Words-1982

Publié le 16 septembre 2014 par Numfar
Supertramp #3-Famous Last Words-1982

Supertramp #3:

Rick Davies: chant, claviers

Roger Hodgson: chant, guitare, claviers

Dougie Thomson: bass

Bob Siebenberg: drums

John Anthony Helliwell: saxophone, claviers

Depuis déjà quelques années, Davies et Hodgson n'écrivent plus ensemble.

Pour faire simple, la personne qui chante la chanson en est également le créateur, et comme Lennon & Mccartney, le duo a de la peine à briser les codes qu'il a établit.

"Famous Last Words" sera le premier album à briser ces codes, puisque la pochette établit très clairement que les chansons ont été composées par Rick Davies et Roger Hodgson, le nom de chaque musicien étant présenté en bleu et en rouge, en lien avec les couleurs des chansons sur la pochette.

On ne peut plus clair.

Pendant les seances d'enregistrement du successeur de "Breakfast In America", Davies et Hodgson sont en complet désaccord quand à l'orientation à donner au prochain album.

Davies aimerait revenir vers une musique plus dure et plus complexe, tandis qu'Hodgson préférerait continuer dans la ligne pop de l'album précédent, un style qui leur a réussi d'ailleurs.

C'est ainsi qu'un titre de Davies de quinze minutes "Brother were you bound" fut écarté de l'album, un album dont les séances furent particulièrement houleuses.

Et pour couronner le tout, le manager du groupe est Sue Davies, la femme de Rick, qui bien évidemment, à tendance à se ranger derrière les idées de son mari.

Lorsque l'album sort, Roger Hodgson annonce au monde stupéfait qu'il quittera Supertramp une fois la tournée terminée.

En octobre 1982, sort donc, le dernier album avec Hodgson: "Famous Last Words" (#6 UK-#5 US), produit par Supertramp, Peter Henderson et Russel Pope.

Crazy (Roger Hodgson)

Put on your old brown shoes (Rick Davies)

It's raining again (Roger Hodgson)

Bonnie (Rick Davies)

Know who you are (Roger Hodgson)

My kind of lady (Rick Davies)

C'est le bon (Roger Hodgson)

Waiting so long (Rick Davies)

Don't leave me now (Roger Hodgson)

Disons-le franchement: j'ai détesté cet album à sa sortie.


Et les années qui ont passés ne m'ont pas fait changé d'avis.

Cet album propose tour à tour des chansons énervantes où le groupe joue à sonner comme du Supertramp (Crazy, It's raining again, My kind of lady) et des chansons carrément chiantes, possédant parfois de belles mélodies, mais beaucoup trop longues (Put on your old brown shoes, Bonnie, C'est le bon, Waiting so long) et surtout manquant cruellement d'énergie.

Il reste une superbe ballade très émouvante de Roger Hodgson (Know who you are) et une finale épique digne des quatre derniers albums du groupe (Don't leave me now).

C'est peu, bien trop peu.

Deux singles dans les charts: l'insupportable "It's raining again", la scie énervante par excellence (#26 UK-#11 US) et "My kind of lady" (#31 US).

Ces deux titres sont un exemple parfait d'auto-parodie d'un groupe à la recherche d'un nouveau tube.

...ou comment ne pas faire confiance à son public!

Si le groupe ne s'est pas séparé à sa sortie (il aurait peut-être dû), le départ de Roger Hodgson change définitivement le ton et le style de l'un des groupes pop les plus attachants des années 70.

Supertramp continue, avec Rick Davies désormais comme seul leader, pour un album surprenant et réussi, suivit de trois daubes innomables et honteuses.

----------------------------------------------------------------------------------

Roger Hodgson en solo:

On va faire court, j'ai moyennement aimé le premier, j'ai détesté le deuxième et je n'ai pas acheté les autres.

A vous de vous faire une idée:

In The Eye Of The Storm-1984 (#70 UK-#46 US)

Hai Hai-1987 (#163 US) Un beau gadin

Rites of passage(live)-1997 Flop!

Open The Door-2000 Flop!

Classics Live-2010 Flop!

 

Pour citer un philosophe, qui s'appelait je crois Pierre Mortez: "Parfois, le chemin est dur!"

© Pascal Schlaefli

Urba City

16 Septembre 2014

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte