Magazine Cinéma

Une sélection ciné trés recherchée?

Par Filou49 @blog_bazart
17 septembre 2014

 Pas mal de bons films à l'affiche ce mercredi 17 septembre (jour de l'anniversaire de ma chère et tendre soit dit en passant) : il y a bien entendu l'excellentissime "Trois Coeurs" dont je vous ai rabattu les oreilles hier matin,  Bon rétablissement, la comédie de Jean Becker, que j'ai vu également en avant première mais dont il me semblait essentiel d'en parler avant sa sortie, et au moins trois autres films qui possèdent suffisament d'atouts dans leurs poche pour susciter l'intérêt et faire partie de ma sélection du jour : 

1 Un homme très récherché :

sélection ciné trés recherchée?

  Le pitch :

C’est dans la ville portuaire de Hambourg que les terroristes du 11 septembre ont mis au point leur attaque du World Trade Center. Aussi, quand dix ans après, un immigré russo-tchétchène, Issa Karpov , débarque, les services secrets occidentaux dont les services allemands de Günther Bachmann  et les services américains de Martha Sullivan . Mais qui est donc cet immigré clandestin si observé et qui demande à une avocate de gauche, Annabel Richter (de l'aider à rencontrer le banquier Thomas Brue ?

 Pourquoi je veux y aller :

- pour le plaisir de revoir dans un de ses derniers rôles,  le si regretté Philip Seymour Hoffman décédé en début d'année, et dont j'avais dit toute la tristesse que son décès m'inspirait alors ;

- parce que le cinéaste Anton Corbijn  a déjà réalisé deux longs métrages élégants et assez amibitieux(Control, The American)à contre courant des gros blockbusters; - parce que ce film d'espionnage est tiré d'un roman de John le Carré  le maitre du genre, et devrait nous happer avec délectation dans une de ces histoires de services secret comme John Le Carré  sait si bien les décrire avec en plus une plongée dans une ambiance très post-11 septembre.

Bande-annonce : Un Homme très Recherché VO

 2. Pride

Une sélection ciné trés recherchée?

 Le pitch :

Eté 1984 - Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de la Gay Pride à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d'un minibus pour aller remettre l'argent aux ouvriers en mains propres.
Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

 Pourquoi je veux y aller :

 - parce que cette histoire de groupe d'activistes  gays londoniens qui décide de venir en soutien à des mineurs en grève et porte son choix sur un village minier du fin fond du Pays de Galles était une histoire tombée dans l'oubli qui ressort grâce au  le scénariste Stephen Beresford et le réalisateur Matthew Warchus;

- parce que le film a été un des rayons de soleil du dernier festival de Cannes, un feel good movie à la fois optimiste et intelligent qui fait croire en l'être humain;

- parce que le film est interprété par une pléiade de solides acteurs britanniques, en tête duquel figure l'incontournable Bill Nighty de tous les bons coups ou presque.

PRIDE - Bande-annonce VF

3. Mange tes morts 

mange-tes-morts
Le pitch :

Jason Dorkel, 18 ans, appartient à la communauté des gens du voyage. Il s'apprête à célébrer son baptême chrétien alors que son demi-frère Fred revient après plusieurs années de prison. Ensemble, accompagnés de leur dernier frère, Mickael, un garçon impulsif et violent, les trois Dorkel partent en virée dans le monde des "gadjos" à la recherche d'une cargaison de cuivre.

 Pourquoi je veux y aller :

- parce que Le réalisateur Jean-Charles Hue  est le cinéaste français du monde des gitans, après La BM du seigneur, sorti en 2011 au cinéma et continue sa plongée dans la communauté des gens du voyage;

- car cette immersion est dépaysante pour le spectateur, à travers une immersion en terre inconnue  une galerie de personnages aux personnalités bien trempée.

Bande-annonce : Mange tes morts - VOST


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines