Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions: les matches de 13h

Publié le 21 septembre 2014 par Sixverges
Sautons aux Conclusions: les matches de 13hIl y avait beaucoup de matches à 13h aujourd'hui, tentons de nous y démêler...

Chargers 22, Bills 10

L'offensive buffaloise est très conservatrice en première demie, on dirait que la confiance envers EJ Manuel est en baisse. Les Chargers en profitent pour prendre les devants 10-0, la D des Bills limitant somme toute les dégâts. Buffalo s'inscrit au tableau avec un placement avec 3 minutes à jouer à la mi-temps. Ce botté fut rendu possible par une spectaculaire imitation de Doug Flutie par Manuel. Les Chargers ajoutent un placement en fin de demie, 13-3 SD. Les Bills s'en tirent bien.
Les Éclairs ont porté un grand coup en début de 3e quart avec un drive de sept minutes et 14 jeux qui a culminé sur un court touché d'Eddie Royal. 20-3 et les Bills doivent réagir. Comme de fait, le Buffalo répliquent avec une longue poussée, Fred Jackson marquant sur une passe de 11 v. 20-10 SD après trois.
On a cru à une remontée des Bills pendant un moment mais Manuel a été sacké sur un gros 3e essai et les Chargers n'ont plus regardé derrière. Le pointage est trompeur, les Chargers étaient de loin la meilleure équipe sur le terrain. 256 v, 2 TD, 0 INT pour Rivers.
Cowboys 34, Rams 31

Les Rams ont rapidement pris l'avance 21-0 sur deux passes de touché de l'étonnant Austin Davis et un retour d'interception payant de Janoris Jenkins. Les Boys n'avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Tony Romo assemble une remontée de 20 points, incluant cette bombe à Dez Bryant, et c'est 21-20 après trois quarts.
Les Cowboys ont continué leur beau travail au 4e quart, un retour d'interception de Bruce Carter donnant la victoire aux siens. Les Rams sont étonnamment fringants, ils sont assez difficiles à battre.
Redskins 34,  Eagles 37

Il est encore tôt mais on se dirige vers une épique controverse de quart-arrières à Washington. Kirk Cousins joue bien et fournit 20 points aux siens en première demie, incluant deux passes de touché. Gros problème: les Eagle en ont marqué 21. Les Skins ont dominé le temps de possession 23-7 mais Chip Kelly se fout du temps de possession.
C'est plus calme au 3e quart et c'est 27-20 Eagles quand Cousins rejoint DeSean Jackson sur une bombe de 81 verges. Du joli, 27-27 après 3.
La folie s'est poursuivie au 4e quart avec une bataille, de l'intensité et un placement de 51 v de Cody Parkey qui a donnée le match à Philly. Crazy shit. Cousin a lancé pour 427 v, 3 TD et 1 INT pendant que Nick Foles amassait 325 v avec 3 TD. On ne s'ennuie pas avec les Eagles.
Vikings 9, Saints 20

Matt Cassel s'est fracturé un pied, c'est donc Teddy Bridgewater qui devient QB partant pas défaut pour les Vikes. Teddy a complété 12 de ses 20 passes pour 150 v mais son équipe a été limitée à trois placements. Sans Adrian Peterson, les Vikings sont nuls. Petite victoire pour les Saints qui brisent la glace, ils sont à 1-2.
Titans 7, Bengals 33

Les Bengals ont sorti le sac à malices et ont simplement torché les Titans à tous points de vue. Une victoire de routine pour un club qui m'épate depuis le début de la saison. Jake Locker a été limité à 185 v et intercepté deux fois.

Colts 44, Jaguars 17

Quand tu as une fiche de 0-2, il n'y a rien comme une visite à Jacksonville pour te remonter le moral. C'était 30-0 Colts à la mi-temps, Andrew Luck avait 244 v et 3 passes de touché. Verges offensives à la pause: 330 pour les Colts, 55 pour les Jags. Holy shit.
On a vu Blake Bortles faire ses débuts professionnels en 2e demie, il a profité du garbage time pour aller chercher 223 v et 2 passes de TD avec 2 INT. Luck a fini avec 370 v et 4 touchés.
C'est inquiétant de voir à quel point les Jags (0-3) sont faibles. Il ne semble y avoir aucune issue pour eux.

Raiders 7, Patriots 16
L'attaque des Pats est désynchronisée en début de match et Tom Brady est pas content. Les Raiders ne peuvent cependant pas en profiter car ils sont pas mal démunis offensivement. Le plan de match est très timide avec beaucoup de courses inefficaces et de checkdowns. Ils ne prennent pas de chance avec le jeune Derek Carr et ils ratent des opportunités de prendre l'initiative dans le match. Inévitablement, les Pats se réveillent un peu et marquent 10 points sur un court TD de Rob Gronkowski et un placement. 10-3 NE à la pause, au moins ce n'est pas un massacre.
Le gros Sebastian Janikowski ajoute deux placements au 3e quart et c'est 10-9. On sait que les Pats vont s'en sortir mais quand même...En plus, la bande à Brady se contente d'un placement à la porte des buts pour accroître son avance à 4 points. Si les Raiders avaient de l'attaque, on aurait une fin de match excitante!
Les Pats ont augmenté leur avance à 16-10 et ils l'ont échappé belle quand le touché égalisateur des Silver and Black a été annulé par une pénalité. Vince Wilfork a intercepté une passe déviée sur le jeus suivant. Mince victoire pour les Pats.
Packers 7, Lions 19
C'est la D des Lions qui donnent le ton au match avec un retour de fumble pour un TD par Don Carey et un safety réussi par Deandre Levy. Eddie Lacy est la victime sur ces deux gros jeux, il en arrache. En fait, toute l'attaque du Pack en arrache en première demie, dominée par l’agressive défense du Detroit. 12-7 Lions après 2, avec un placement raté par Detroit juste avant la pause.
Les Lions menacent au 3e quart mais Julius Peppers fait perdre le ballon à Stafford dans la zone rouge et le Pack reprend. Un match de puristes!!!
Après un 3e quart sans points, les Lions font mal à leurs rivaux quand Reggie Bush marque un beau touché au sol de 26 verges. 19-7 Lions avec 10 minutes à jouer. Aaron Rodger n'a que 108 v au sol à ce moment, rien ne marche pour GB.
Rodgers a terminé avec 162 v et 1 TD, solide performance des Lions en défense.
Texans 17, Giants 30

Ryan Fitzpatrick a lancé trois interceptions, Victor Cruz est revenu à la vie et il semble y avoir un peu d'espoir pour les Giants. Les Texans étaient privés d'Arian Foster et leur défense n'a pas dominé comme au cours des semaines précédentes...

Ravens 23, Browns 21

Les Ravens se sauvent avec une courte victoire sur un placement de Justin Tucker sur le dernier jeu du match. Douloureux pour les Browns car leur botteur Billy Cundiff a raté un botté de 50 v et a vu une autre tentative de placements être bloquées par les Ravens. On sent que les Browns s'améliorent...
Ouf, That was a lot of games. Je vous reviens plus tard pour un petit topo sur les matches de 16h.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines