Magazine Cinéma

Le ciel peut attendre - 2/10

Par Aelezig

z01

Un film de Warren Beatty et Buck Henry (1978 - USA) avec Warren Beatty, James Mason, Julie Christie, Jack Warden, Dyan Cannon, Charles Grodin

Cucul et moyennement drôle...

L'histoire : Joe est promis à une brillante carrière de footballeur dans l'équipe des Rams mais il meurt dans un accident de la circulation. Il arrive au poste d'embarquement pour le paradis et râle : non, non, il n'était pas temps pour lui de quitter la terre ! Le monsieur vérifie dans son registre : Joe a raison, il était prévu pour 2025. Grossière erreur ! En fait, "l'ange" accompagnateur , un petit nouveau, l'a embarqué avant qu'il soit mort (?), ignorant que Joe était un grand sportif et allait pouvoir esquiver le véhicule venant en sens contraire. On le redescend donc sur terre mais il vient d'être enterré et... incinéré. Impossible donc de réintégrer son corps. Joe exige le corps d'un sportif... on ne lui en trouve pas... On lui propose, en attendant mieux, celui d'un milliardaire odieux que sa femme et son amant viennent de tuer. Ok, dit Joe, mais c'est temporaire, hein, on est bien d'accord ? Sauf qu'il tombe amoureux d'une jeune militante écolo qui vient lui demander des comptes sur ses opérations industrielles douteuses... Il ne veut donc plus sortir de ce corps, mais souhaite toujours être footballeur professionnel. Il va falloir convaincre la demoiselle qu'il n'est pas le vil personnage qu'on croit et entraîner ce corps vite fait pour le prochain match des Rams !

z02
 

Mon avis : D'abord, cette histoire de "réincarnation" ne m'a guère plu car elle n'est pas plausible. Forcément, allez-vous me dire ! Je m'explique : c'est imaginaire, certes, mais pour qu'on y croie un peu (et qu'on puisse en rire), il faut que ça tienne debout. Or, là... le type prend le corps d'un autre, garde l'apparence de celui-ci (donc personne ne voit le subterfuge... sauf nous puisque c'est toujours Warren Beatty) mais conserve sa personnalité à lui (et là personne ne moufte non plus) ; sauf certains (l'entraîneur, ou ...) qui voient "la petite âme" de Warren Beatty sous l'apparence de Warren Beatty qui aux yeux des autres acteurs n'est pas Warren Beatty... Vous suivez ? Ca ne tient pas la route, leur truc, je vous dis ! Et ça m'a énervée.

L'histoire est inintéressante ; la romance complètement cucul la praline. Et les gags... quels gags ? Des trucs qu'on a vu cent mille fois.

Vraiment pas terrible.

z03
 

Pourtant le film passait sur Arte, gage de qualité la plupart du temps (mais pas toujours), et il a été nominé neuf fois aux Oscars (une récompense).

Bizarrement, j'ai trouvé zéro critique presse... Quelques internautes, eux, semblent ravis. Tant mieux pour eux.

A noter qu'il s'agit d'un remake d'un film de Lubitsch de 1943, que je n'ai point vu, M'sieurs Dames, et qui doit sûrement être mieux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines