Magazine Culture

Les nouvelles, nouvelles expressions de Memphis. Tu es pourtant bien rose : se faire porter pâle

Publié le 22 septembre 2014 par Memphis
1) se faire porter pâle
Qu'est ce que c'est encore que cette histoire, Zéphyr ? Tu essaies de te faire porter pâle, de faire croire que tu es malade pour ne pas aller en cours ce matin. Pas de température, un teint frais et rose. Ça ne marche pas, mon lapin. Je suppose que tu n'as pas révisé tes cours et que tu redoutes une interrogation surprise... Et bien, mon chéri, il va falloir assumer...
  • Tu es pâle de trouille maintenant. C'est pour le coup que tu as l'air malade...
  • Pâle comme un linge : aussi blanc que mon torchon
  • Tu as peur que ton étoile pâlisse : que tu ne jouisses plus de la même considération.
  • "Toi visage pâle moi Peau-rouge" : c'est une phrase qui revient souvent dans les westerns : "Toi, tu es un homme blanc, moi je suis un Indien” et non pas tu as une mine de papier mâché et pas moi.
  • Les indiens des films ne sont que de pâles copies, ne ressemblent qu'à peine aux vrais.
Si vous voulez connaître l'origine d'une expression, je vous conseille d'aller faire un tour sur http://www.expressio.fr/. La seule chose que vous risquez : en devenir accro. Depuis le temps que je vous le dis !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Memphis 1532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine