Magazine Culture

Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)

Publié le 22 septembre 2014 par Simba
Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)

En février dernier est sorti le 4èmealbum studio de Danakil, intitulé Entre Les Lignes. Le temps est passé bien vite depuis Micro Climat en 2006… Dialogues de Sourds (2008) et Echos du Temps(2011), ainsi que les concerts qui ont suivi chacune de ces sorties – sans oublier Echos du Dub (2012) et les Live au Cabaret Sauvage (2009) et à La Cigale (2013) – ont grandement contribué à faire connaître le groupe d’un public toujours plus large et à l’imposer comme un pilier du reggae français actuel. Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)Voilà déjà une belle discographie puisque chaque pièce s’est révélée indispensable, démontrant leur talent et un travail appuyé, au niveau des compositions, des textes, des productions, leur permettant de gravir un échelon à chacune d’elle. L’esprit des Danakil est resté le même, gagnant juste en épaisseur, dans le fond comme dans la forme, pour une musique authentique et éveillée. Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)C’est sur ce chemin qu’ils ont créé, en 2012, leur propre label, Baco Records, pour produire leurs disques, leurs tournées, et également ceux et celles d’artistes qui ont aussi bien besoin d’une structure indépendante pour encadrer leur projet comme il se doit. Le résultat est là puisque le catalogue se complète peu à peu avec les albums de Natty Jean ou Papa Style, et les tournées gagnent en ampleur, qu’il s’agisse de Danakil eux-mêmes, Yaniss Odua ou même Protoje. Ces trois beaux noms constituent l’affiche du World A Reggae Music Tour qui démarre le 15 novembre, aux alentours de la sortie du nouvel album de Protoje, Ancient Future. Pour plus d’informations, rien de plus simple, rendez-vous sur le site de Baco Records : http://www.bacorecords.fr  Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)Revenons sur ce fameux quatrième album ! Entre Les Lignes est largement à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre de Danakil, après les déjà très convaincants précédents opus. On y reconnaît leur style et leurs sonorités, dans les instruments comme dans les thèmes qui les accompagnent, bien qu’ils explorent de plus en plus de possibilités musicales. Chaque titre a sa propre identité et sa place dans l’ensemble. 

Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)En quelques mois, ils ne se sont pas privés de le mettre en images, avec déjà quatre clips disponibles sur la Toile : « Hypocrites », « Le Rêve », « Ne Touche Pas » et « Mali Mali ». Natty Jean fait maintenant partie intégrante du groupe, ce qui semble couler de source. Après avoir invité sur les précédents opus General Levy, Jah Mason, Winston et Matthew McAnuff ou U-Roy, cette fois, ce sont les Twinkle Brothers qui amènent leur roots sur le titre qui donne son nom à l’album, puis Harrison Stafford fait son entrée sur un « We Drop » intégralement en anglais. L’album se conclut avec « Fool On The Hill », une reprise des Beatles, avant que ne sonne l’ « Outro ». 
Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)Une mention très spéciale à « Mahatma », qui parvient à faire émerger une émotion très poignante, grâce à une mélodie douce et planante, sur laquelle les mots de Balik, qui pourraient être ceux de Ghandi, sont choisis avec une telle justesse que la profondeur globale de cette chanson paraît transcendantale… Il faudrait aussi s’arrêter sur le titre d’ouverture « Poupées Russes », qui amène à nous questionner sur ce que nous ferions si nous vivions une autre vie, ou sur « Les Signes » et sa sincère réflexion sur le déroulement des évènements… 
Danakil - Entre Les Lignes (Baco Records)Le CD en digipack contient un livret complet avec paroles et images, tandis que la version vinyl se présente sous la forme d’un double LP, incluant quelques titres bonus (« Libre et Seul », « Mali Mali » version acoustique, « The Voice » featuring Ky-Mani Marley) et le plaisir de 33 tours d’un rouge à peine translucide dont émane toute la beauté de l’objet. Entre Les Lignes est assurément très réussi, et sur tous les plans !Cela dit, on ne pourrait pas non plus se passer des précédents albums, ayant chacun leurs perles. Même si le travail d’enregistrement et de production a gagné en qualité au fil des années, rien ne pourra enlever les frissons que donnent les anciens titres, sur disque ou sur scène. Alors, s’il fallait en choisir dix sur toute cette belle discographie – il y a de la matière puisque tout est à garder sur chaque album ! – on citerait spontanément et sans ordre de préférence : « Les Hommes de Paix », « Mahatma », « Les Pages Se Tournent », « Mon Ile », « Le Champs de Roses », « Le Rêve », « Samouraïs de l’Occident », « Dans Nos Villes », « Marley », « La Faille », « A Tes Côtés »… Oops, ça fait déjà onze. C’est dire comme Danakil nous a gâtés depuis qu’ils ont commencé à partager avec nous leur musique et on les en remercie à chaque album !
Simba
Tracklist : 01.   Poupées Russes02.   Mali Mali03.   Le Rêve04.   Hypocrites05.   Entre Les Lignes (feat. Twinkle Brothers)06.   Les Signes07.   Mahatma08.   Ne Touche Pas09.   L’Or Noir10.   We Drop (feat. Harrison Stafford & Marcus Urani from Groundation)11.   Larmes d’Or12.   Fool On The Hill13.   Outro
+ bonus tracks

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Simba 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines