Magazine Humeur

Tir à vue !

Publié le 22 septembre 2014 par Delanopolis
Christiane Chavane fait mouche ! Tir à vue ! DOUCHE ECOSSAISE

L’Ecosse reste donc dans le giron de la couronne britannique. Sachant que les indépendantistes espéraient s’approprier la manne pétrolière pour faire de la redistribution (on dirait du Chavez), on saluera la sagesse des électeurs. Les mêmes causes produisant invariablement les mêmes effets, le pire était à craindre. Ensuite il y aurait eu contagion. Nos amis d’Ibérie ont suivi le scrutin avec attention, parce que le prochain candidat est la Catalogne. Or là aussi, les indépendantistes veulent bien les recettes de la région la plus riche d’Espagne, mais à condition que la dette accumulée par des années de gabegie socialiste revienne à l’Espagne.

Est-il du reste souhaitable de faire des pays européens un patchwork de petits états avec leur dialecte ? Imaginons que l’Allemagne ou l’Italie se rescindent en provinces avec leurs roitelets comme c’était le cas jusqu’en 1870, que la Bretagne, la Corse, le Pays Basque se retirent, que la moitié de Midi-Pyrénées s’associe à la Catalogne ? Déjà l’Europe ne parvient pas à avoir une politique de défense et de diplomatie commune, alors là ce serait un sacré bordel… Plus prosaïquement c’est la fin définitive de l’Europe.



AIR FRONDE

La compagnie aérienne la plus sûre du monde, disait un jour un chansonnier, parce qu’on ne sait pas quand les avions volent, donc elle ne risque pas le détournement. L’histoire est un éternel recommencement. Cette remarque a plus de 20 ans, et rien n’a changé : les pilotes sont tout le temps en grève, pour un oui, pour un non, et cette fois pour un « peut-être ». Les pilotes les mieux payés de la planète et qui travaillent le moins ont toujours tout eu en clouant les avions au sol. Pas de raison que ça s’arrête, puisque ça marche, et tant pis si on coule la boîte puisque depuis des décennies l’état est là pour renflouer les caisses. Et si pour une fois on leur disait stop ?

Je viens d’ailleurs de lire que ça y est le projet Transavia qui était la cause du mouvement des pilotes est suspendu jusqu’en décembre. La prochaine grève c’est pour les congés de Noël. Prenez vos précautions si vous comptez voyager.


SARKO II LE RETOUR

Attention le revoilà. 45 minutes d’interview pour lui demander pourquoi il est candidat à la tête de l’UMP. Selon lui « il n’a pas le choix », on l’attend comme le messie. On l’a pourtant foutu à la porte que je sache. Peut-être faut-il lui rappeler que personne n’est indispensable. Sa vraie raison est bien plus simple : il veut de nouveau être « moi, président ».
Mais le plus effarant c’est que les jeux sont faits par la presse : a-t-on demandé aux autres candidats pourquoi ils se présentaient pendant 45 minutes ? Entend-on seulement la presse parler des autres ? Entend-on des journalistes commenter les primaires de l’UDI ? Non, jamais. En revanche on parle beaucoup des « affaires » de Sarkozy, ce qui a un quadruple avantage : ça fait parler de lui, ça lui permet de se poser en victime puisque toutes ces affaires finissent par faire pschitt, ça permet de passer sous silence le mauvais bilan de Hollande (quoi qu’il en faille beaucoup pour que les gens ne le remarquent pas) et de diluer les affaires honteuses du PS.

Mais tout ça me laisse une drôle d’impression. L’actuel « moi, président » trouve que son job est dur, il sait qu’on ne le reconduira pas. Il veut avoir Sarko en face de lui… Serait-ce la nouvelle alternance à la Française ? Après tout ils ont les mêmes conseillers, d’Attali à Rocard en passant par BHL et NKM qui a déjà prévenu qu’elle ne voudrait pas de virage à droite, et les mêmes associés dans le capitalisme de connivence. Donc :
2007-2012 : Nicolas 1er, bilan lamentable, la faute à la crise.
2012-2017 : François 1er, bilan calamiteux, la faute à Sarko et Merkel
2017-2022 : Nicolas II, bilan catastrophique, la faute à Hollande
2022-2027 : François II ? Destruction définitive de la France ? A moins qu’entretemps Nicolas II ne finisse comme son homonyme.

On va se foutre de nous encore longtemps, là ?

PARIS-PEAGE

Il n’y a pas de bonnets rouges à Paris, donc Hidalgo va y expérimenter la mal nommée Ecotaxe sur le périphérique dès le 1er octobre pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. En attendant la mise en place définitive du péage au 1er janvier. Ne nous leurrons pas, ça commence par les camions et ça va continuer avec les voitures, les khmers verts en rêvent.
Si j’étais société de transport, j’organiserais le blocus de Paris. Plus de livraisons, na ! Parce que c’est juste du racket. Depuis 20 ans il n’y a plus un investissement routier en région parisienne où le réseau est à la fois sous dimensionné et mal entretenu. La A86 n’est pas bouclée, elle emprunte la A4 au niveau de Nogent, d’où saturation. La 104 n’est pas terminée non plus. Mais bon Hidalgo veut faire des pistes cyclables supplémentaires à Paris. Elle va peut-être persuader Huchon d’en faire une le long de l’A6A ou sur l’A1 ? Les Maréchaux ont été saccagés par le tram ce qui contribue à saturer le périphérique. Or les embouteillages c’est mauvais pour la qualité de l’air, pour les nerfs et pour l’économie. L’option « supprimons les embouteillages en supprimant les voitures et camions » ne marche pas, puisqu’il n’y a pas d’offre alternative, ni pour livrer, ni pour se déplacer (et il ne peut pas y en avoir à un coût raisonnable).

Ne comptons pas sur la madone des métros, Nathalie Fiasco-Morizet la bien nommée, qui se pose en leader de l’absence d’opposition à Paris, pour s’opposer à Hidalgo sur ce nouvel impôt qui renchérira les prix pour les Parisiens (les tarifs des routiers se répercutent sur les prix de vente), puisque l’écotaxe, c’est son œuvre.

CC

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 92749 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines