Magazine Culture

C’est la schizophrénie

Publié le 22 septembre 2014 par Lana

C’est comme une mort lente qui ne tue pas. Ca te consume petit à petit, années après années après années. Mais si tu ne retournes pas les couteaux contre toi-même, tu restes en vie. Une longue agonie sans fin. Oui, ça a cette cruauté là, c’est toi qui doit avoir le courage de porter le dernier coup. Et par la même occasion de jeter une bombe atomique de culpabilité dans ton entourage.

Ca donne envie de réconfort et ça fait fuir les gens. Ca donne envie d’en parler et ça te fait douter de tout le monde. Ca épuise ceux qui comprennent, les proches comme les soignants. Les patients psychiatriques, ça demande beaucoup et ça ne donne pas grand-chose comme résultats. Ce sont un peu des soins palliatifs, donnés à des gosses de 17 ans ou des adultes de 35. Pour un peu de répit, jusqu’à la prochaine fois.

schizophrenia-test

C’est répétitif. C’est long, c’est tellement long et tellement difficile. Et l’espoir, ce n’est que par intermittence. Ce n’est que pour mieux te tromper.

C’est la schizophrénie.


Classé dans:Réflexions personnelles

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lana 4822 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte