Magazine Culture

Dans Ta Peau de Madame

Publié le 23 septembre 2014 par Hunterjones
Dans Ta Peau de Madame"Hey Jones! tu penses pas que Grumulu va grogner si tu fais ça de même quand elle reviendra?"
Quand Grumulu est partie en vacances, c'est moi qui ai temporairement et occasionnellement seulement, été en charge de sa section dans l'entrepôt. Mais Grumulu travaille plutôt mal. Alors, j'ai la totale prétention d'améliorer.
" 'M'en christ de Grumulu, je ne travaille pas pour elle, je travaille pour Rye & Dye. Tu la connais aussi bien que moi, elle va chialer de toute manière, c'est dans sa nature d'immature."
Dans Ta Peau de Madame Il a été obligé de me donner raison quand au retour des vacances de Grumulu, je l'ai accueillie comme si elle était nouvelle:
"Tiens! un nouveau visage! Bienvenue chez Rye & Dye!"
 Elle a souri, grognonne, mais comme si elle avait préparé sa ligne depuis deux semaines, est sortie spontanément de sa bouche une phrase qui n'avait de rapport avec rien:
"C'est d'la christ de marde!" a-t-elle dit en mode Shrek.
Je n'ai pas poursuivi sur cette réplique, je ne suis pas assez ogre.
Et je suis trop mature.
Dans Ta Peau de Madame
Il y a toute sorte de monde dans cet entrepôt la nuit. Il y a surtout des monstres. Mais il y a aussi de très jolies demoiselles. Au début, je me disais: "T'es con Jones, comme tu te sens en prison, t'es un peu comme un prisonnier qui s'excite à la simple vue d'une personne de sexe féminin." Mais non, en tout franchise, au nombre de femmes dans cet entrepôt (beaucoup moins que les boys) le ratio de très jolies filles est étonnement élevé.
Dans Ta Peau de Madame Il y a entre autre cette reine de la vanité: Patrica Hay-Thicke. Elle a une tête qui est tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Un nez peut-être un peu rond, des tâches de rousseur, ce qui ne plait pas à tous, une voix que l'on prête en général aux filles les plus niaiseuses à la télé et des dents, au moins deux pallettes peut-être un peu prononcées, mais si peu. Jeune fille ordinaire si on ne le cadre que du visage. Mais voilà, on la voit de la tête aux pieds. Et elle a un corps EXTRAORDINAIRE. Vraiment. Les filles la jalouse et les gars la rêvent.
Dans Ta Peau de Madame Ce qu'on appelle en anglais "Perfect Angular Body Curves"
Elle sait qu'elle a un corps fantasmatique. Et je devine que cette situation est assez nouvelle. Je devine une enfant seule, qui arrivait peu souvent à s'imposer ou à avoir des amies et qui a trouvé un moyen de se rendre intéressante en devenant une obsessive du corps. Du sien en tout cas qui a subi un impeccable entretien. Elle est même tout à fait obsessive de son propre corps.
Dans Ta Peau de Madame Je me rappelle un épisode de la défunte série Caméra 87 où un jeune homme, sous prétexte qu'il n'aurait pas toute sa vie ce fabuleux "chest", avait fait mouler dans du plâtre son propre torse. Je me disais qu'une telle vanité était surréaliste. Ça m'avait marqué. Toutefois, l'autre nuit, à la cafétéria, je voyais Pat manger seule. Elle est toujours seule. Parle peu. Trop intimidante avec son corps parfaitement balancé. De toute façon, elle cherche peu la conversation, consciente que ce qu'elle a à offrir est principalement visuel. (C'est cruel mais c'est vrai.) Elle mangeait seule donc, des lentilles ou quelque chose d'herbivore et de non-calorifique. Très certainement sans gras saturé. Elle était très concentré sur son téléphone intelligent. Je l'avais face a moi, sans vouloir la regarder, elle était dans mon champs de vision quand même. Soudain, elle s'adresse à deux gars plus loin en leur disant: "J'pense que j'ai pris deux livres c'est affreux, vs falloir que je mange juste des graines de tournesol." À l'évocation des mots  "...va falloir que je mange des graines..." les deux gars se sont échangés un regard complice, ont hésité à dire quoi que ce soit d'autre et ont éclaté de rire. "Quoi? Quoi?" Qu'est-ce que j'ai dit" a -t-elle dit de sa voix flutée. Elle a ensuite pris son téléphone et l'a pointé vers les deux boys.
"Regardez, je me suis prise en photo ce matin, je ne rentre plus dans mes jeans"/
Dans Ta Peau de Madame
(...)
ELLE AVAIT PRISE EN PHOTO SON SIX-PACK.
et on y voyait même pas ses jeans...
Ou en fait son impeccable tour de taille. Elle a vraiment un corps scientifiquement parfaitement balancé. Être une fille, j'envierais complètement son corps. 100% naturel. Des seins pas trop gros ni trop lourds, une taille fine et courbée athlétiquement, le plus beau cul de l'univers et les cuisses de Denise Austin. Franchement elle a fait du travail très enviable sur sa propre personne. Elle est devenue 100% investie en elle-même, mais Narcisse ne s'est pas noyé tout de suite vous savez.
Dans Ta Peau de Madame Les gars lui ont finalement suggéré de faire du sport la nuit si elle voulait s'assurer de ne pas prendre de poids.
"Mais la nuit je suis ici, pourquoi vous dites ça?"
"Avec ton chum" a précisé un des gars.
"Du sport avec mon chum? mais il ne travaille pas ici?"
Les gars se sont contentés de rire au lieu de lui faire un dessin.
Une insecte fonçant dans la lumière d'une ampoule.
Une lune,
Dans Ta Peau de Madame Hier, ou la nuit d'avant, (mon rapport au temps est une avarie sociale contrariante) Pat mangeait encore seule. Comme toujours, Je mangeais avec une autre fille devant moi. Une grande maigre qui dit "genre" "style" et "comme" au lieu de mettre un point à ses phrases comme les grands. On ne s'est jamais parlé de Pat, mais je sais, simplement à sa manière de la regarder, qu'elle méprise, envie (ou les deux) Pat. Pat s'en sacre. Elle ne connait que ça, le regard des autres sur sa personne. Et cette attention lui suffit à se lever chaque matin. Ses miroirs sont plus nombreux que les nôtres. Ils sont parfois dans nos yeux admiratifs (ou envieux) à nous.
Dans Ta Peau de Madame Pat mangeait face à moi et sans s'annoncer elle s'est intégrée à notre conversation. "Êtes vous déjà allé à Corn Beach?" Non, avons nous tous les deux dits. "C'est tellement beau faut que je vous montre la plage" Elle a resorti son téléphone intelligent et nous as montré une nouvelle photo de ce qui aurait dû être Corn Beach. Elle a montré son téléphone à celle avec qui je mangeais qui était plus près d'elle.
Au visage que ma partenaire de repas a fait, j'aurais cru qu'elle lui aurait montré une motte de merde. Ma partenaire a roulé des yeux et a dit "ah oui, c'est donc beau la plage..." comme on le dirait à une enfant qui voudrait qu'on lui confirme que son barbeau est un beau dessin.
Dans Ta Peau de Madame
Pat Hay-Thicke m'a ensuite montré sa photo...
L'équivalent de celle-là à droite, oui.
Seul l'éclairage varie.
"Ouais ça a l'air joli mais y a une touriste qui s'est mise dans ta photo" que je lui ai dit pour la niaiser.
"hein? Ben non! c'est moi! t'es con!" a-t-elle dit en riant comme une enfant rirait des farces que lui ferait son papa.
Dans Ta Peau de Madame
Pat a manqué d'attention enfant.
C'est certain. Adulte elle tente de rattraper le temps perdu.
Et elle aime son adorable corps qu'elle entretient fiévreusement,
Je vais peut-être lui suggérer de le faire mouler dans du plâtre.
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines