Magazine Culture

Un Si Troublant Adversaire de Melanie Milburne

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par RoseRose

:star: Un si troublant adversaire de Melanie Milburne

Un si troublant adversaire, Melanie MilburneNombre de pages : 160 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1 octobre 2014
Collection : Azur
Langue : Français
ISBN-10: 2280307588
ISBN-13: 9782280307581
Prix Éditeur : 4,15 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Vendre le petit cottage légué par sa grand-mère à Raffaele Caffarelli, l’homme d’affaires qui vient de racheter le manoir voisin ? Pour Poppy, c’est tout simplement inenvisageable. D’abord, cette demeure est tout ce qui lui reste de son enfance. Ensuite, le manoir Dalrymple est un domaine familial, fait pour résonner de rires et de cavalcades d’enfants, et certainement pas pour servir de refuge de luxe à des célébrités en mal de nature et d’authenticité ! Mais face à l’insistance de Raffaele Caffarelli, Poppy devine que la lutte va être inégale. Non seulement Raffaele est richissime, mais, avec son charme ténébreux et son regard brûlant, il semble aussi posséder le don de lui faire perdre tous ses moyens…

Mon avis :

Premièrement, qui peut résister à un milliardaire beau comme un dieu ?

Deuxièmement, surtout s’il a un manoir somptueux ?

Troisièmement, et en plus s’il est italien ?

Jetez-moi la première pierre, mais moi je ne peux pas.

Et Poppy, elle est mignonne, mais elle va essayer de lui résister. Si j’avais 15 ans, je lui dirais LOL. J’en ai quasiment le double, donc je vais juste me contenter de lui dire que c’est bien d’essayer de résister un peu, mais que personne n’y croit.

Mais revenons à l’histoire. Poppy (oui, elle a bien un nom de chien comme elle le dit elle-même, mais si elle était belle et qu’en plus elle avait un prénom glamour, je pense que je ne l’aurais pas supporté) donc tient un salon de thé dans une charmante et calme petite bourgade. Le propriétaire du manoir Dalrymple, qu’elle connaissait très bien puisqu’elle vit dans un petit cottage attenant, vient de décéder et de lui léguer cette fameuse petite maison. Cet héritage n’est pas au goût du nouveau propriétaire, Raffaele Caffarelli, qui décide de tout mettre en œuvre pour chasser celle qu’il croit être une vieille rombière pour faire du manoir un hôtel de luxe. Vous vous doutez bien que cela ne va pas se passer tout à fait de cette façon-là…

Ne nous leurrons pas, ce n’est pas l’histoire du siècle. Ce qui m’a pas mal dérangée, c’est le format : c’est une petite histoire très courte, et on a l’impression d’être à peine installé que c’est déjà fini. Les personnages principaux sont un peu stéréotypés, bien que Poppy ait un peu plus de corps que son homologue masculin. En revanche, certains personnages secondaires auraient mérité un traitement un peu plus poussé, notamment Chloé, l’assistante de Poppy, ou encore M. Compton, un veuf qui vient tous les jours au salon de thé.

Malgré cela, cette romance remplit tout à fait son rôle, celui de distraire pendant une petite heure de lecture.

À noter que c’est le premier tome d’une série, Irrésistibles Héritiers, dont les prochains héros seront les frères de Raffaele.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines