Magazine Cinéma

Sur Un Arbre Perché

Publié le 23 septembre 2014 par Olivier Walmacq

Sur-un-arbre-perche-affiche-6698

genre: comédie
année: 1971
durée: 1h25

l'histoire: Roubier, un promoteur français, et Mazzini, un Italien, viennent de conclure un accord leur assurant la mainmise sur les autoroutes européennes. Mais une malheureuse embardée précipite la voiture d'Henri et ses occupants sur la cime d'un pin parasol accroché à la paroi d'une falaise

la critique d'Alice In Oliver:

L'air de rien, Sur Un Arbre Perché, réalisé par Serge Korber en 1971, marque la seconde collaboration entre Louis de Funès et le cinéaste. Cette seconde association est pour le moins surprenante. En effet, par le passé, Serge Korber avait déjà employé Louis de Funès dans L'homme Orchestre, une comédie musicale sans saveur, toutefois assez étrange et qui remportera un succès assez mitigé au cinéma (sans être une catastrophe non plus).
En dehors de Louis de Funès, Sur Un Arbre Perché réunit également Géraldine Chaplin, Olivier de Funès, Alice Sapritch, Hans Meyer, Fernand Berset, Paul Préboist et Fernand Sardou.

A noter que Serge Korber effectue lui aussi une petite apparition dans son propre film. Sur Un Arbre Perché marque également la sixième et dernière apparition d'Olivier de Funès au cinéma. Par la suite, celui-ci abandonnera sa carrière d'acteur et deviendra pilote de ligne.
Il a franchement bien fait, mais j'y reviendrai... Pour l'anecdote, le projet initial devait s'intituler L'Accident. Yves Montand et Annie Girardot devaient se partager la vedette. Mais ayant lu l'histoire, Louis de Funès trouva que c'était un bon sujet de comédie et le script fut totalement réécrit.

1971-00006

Tout comme L'Homme Orchestre, Sur Un Arbre Perché rencontrera un succès mitigé à sa sortie avec un peu plus de 1.5 millions de spectateurs dans les salles. A l'époque, c'est un score décevant pour une comédie avec Louis de Funès devenue une véritable star. 
Que les choses soient claires: c'est déjà très cher payé vu le niveau de cette comédie qui ne manque pas "d'air" (c'est le cas de le dire). En effet, Sur un arbre perché peut s'appuyer sur un concept assez original, mais hélas peu exploité. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario. Attention, SPOILERS !

Roubier, un promoteur français, et Mazzini, un Italien, viennent de conclure un accord leur assurant la mainmise sur les autoroutes européennes. Mais une malheureuse embardée précipite la voiture d’Henri et ses occupants sur la cime d’un pin parasol accroché à la paroi d’une falaise.
Au bout de dix minutes de pellicule, la voiture de Louis de Funès, accompagné de ses deux acolytes (Olivier de Funès et Géraldine Chaplin), se retrouve crochetée sur un arbre en haut d'une falaise et au beau milieu de nulle part. A partir de là, Serge Korber doit faire preuve d'imagination pour remplir une heure et demie de film ou plutôt de vide.

Sur_un_arbre_perche_photo_1

En vérité, Sur Un Arbre Perché n'est pas vraiment une comédie taillée pour Louis de Funès. La raison ? Louis de Funès est un comique de mouvement, qui a besoin de grimacer, de bouger et de s'exciter quasiment en permanence. Or, son jeu est justement limité ici par l'espace, à savoir une voiture plantée au milieu d'un arbre et en haut d'un énorme précipice.
Bien sûr, l'acteur fait ce qu'il peut mais toutes ses mimiques habituelles ne suffisent pas à sauver l'ensemble d'un ennui poli même si on se surprend parfois à sourire, et encore... Personnellement, la seule scène que je trouve réellement réussie est celle où Louis de Funès fait exploser par accident un bateau.

En dehors de cette séquence, pas grand chose à signaler. A la décharge de Louis de Funès, il est accompagné par deux interprètes franchement mauvais. Géraldine Chaplin est en mode cabotinage. Quant à Olivier de Funès, on comprend mieux pourquoi il a décidé de mettre un terme à sa carrière d'acteur. Il a dû probablement regarder le film pour prendre cette décision... Et il a bien fait !
Tout le monde ne peut pas avoir le talent de son paternel. Quant à la réalisation, elle est certes soignée (par exemple, rien à redire sur la photographie). Hélas, Serge Korber accumule les mauvaises idées. Les quelques interventions de Paul Préboist, lui aussi absolument médiocre dans ce film, plombent totalement le rythme de cette comédie. Bref, une comédie ô combien dispensable dans la filmographie de Louis de Funès. Rien d'autre qu'un petit nanar en fin de compte.

note: 04/20
note nanardeuse: 12.5/20


Louis de Funès - Sur un arbre perché par gotti57


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines