Magazine Culture

Paroles de la femme-frêne, VII

Par Laurelineamanieux

_ Je vais enlever ce parasite à la main, dit-elle en posant ses paumes sur la mousse dévorant le tronc d'un Poirier._ Pourquoi pas une dose rapide d'insecticide ?_ Pensez à la différence entre une aspirine chimique dans votre corps et un massage sur la nuque quand vous avez une migraine. Pour apaiser le mal, rien ne vaut le temps d'une caresse. Paroles de la femme-frêne, VIITexte Laureline Amanieux, copyright 2014.Photographie Oleg Oprisco. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurelineamanieux 119 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines