Magazine Bd & dessins

REVIEW : Kate Tempest – Everybody Down

Publié le 25 septembre 2014 par Vargasama

Kate Tempest

KATE TEMPEST

Everybody Down

Big Dada (2014)

Retour aux sources d’un hip-hop racé à l’anglaise où les rimes de la rappeuse et poétesse Kate Tempest font écho à la fois au son old school du Wu Tang Clan et au flow typiquement londonien de Mike Skinner alias The Streets qu’à la littérature de Samuel Beckett et de William Blake. À seulement 27 ans, elle qui fréquentait assidûment les battles de Deal Real (disquaire et magasin spécialisé dans le hip-hop) pendant son adolescence, est révélée prodige de la plume lorsqu’elle remporte le prix de poésie Ted Hughes en présentant sa pièce « Brand New Ancients ». Dans ce premier opus intitulé « Everybody Down », la jeune Kate allie ainsi une forme d’expression populaire, le spoken word, à une écriture fine et intellectuelle et nous conte l’histoire en 12 chapitres de trois personnages plongés dans l’univers bling-bling du rap, où drogue, argent et violence dissimulent mal-être, ennuis et peurs. La production est quant à elle orchestrée d’une main de maître par Dan Carey alias Mr Dan, qui s’est illustré aux côtés de CSS, Bat For Lashes, M.I.A., Lily Allen ou encore Hot Chip.

big dada hip-hop kate tempest

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vargasama 4828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte