Magazine Culture

Les Substituts — Johan Héliot

Par Tictactoe
Les Substituts — Johan HéliotRésumé
Dans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l'état d'esclaves simples d'esprit. On les appelle les Substituts.
Tya est l'une d'entre eux. Et rien ne la prédisposait à se distinguer.
Mais Tya a découvert en elle une force étrange qu'aucun autre Sub ne possède.
Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté.
Cette force, c'est la connaissance.
Le temps de la révolte est venu.

Mon avis

Comment j’ai découvert ce livre ? Tout simplement au Salon du Livre, quand j’ai assisté à la conférence sur les dystopies, à laquelle participait donc Johan Héliot, l’auteur. Donc j’ai une belle dédicace sur la première page de mon livre :)
J’avais entendu l’auteur parler, et je dois dire qu’il m’avait laissée une assez bonne impression :) je trouvais le résumé assez lourd et cliché, mais j’avais quand même quelques attentes pour ce livre.
Globalement, je n’ai pas été déçue. Mais ce n’était pas génialissime non plus.
Je m’explique.
L’histoire, même si elle n’est pas super originale, est intéressante ; donc oui, je dirai un peu comme pour Méto : pas très créatif, mais ça passe très bien si vous aimez les dystopies :)Ce qui est mon cas, donc ça ne m’a pas énormément gênée.
Le style d’écriture. J’ai adoré le fait qu’avant le bug de la puce de Tya, l’écriture est différente, simple, mécanique, puis on sent bien le changement, elle devient fluide.En quelque sorte, l’écriture change comme le personnage : Tya commence à s’ouvrir au monde, à être curieuse… C’est un personnage intéressant, une jeune fille très courageuse :)
Plus pour la couverture, j’aime beaucoup la phrase d’accroche, même si elle est là encore un peu clichée ^^ par contre, moins pour la couverture : on nous dit que la héroïne s’appelle Kia, alors que c’est Tya dans le livre.
Donc voilà. Ce qui m’a dérangée, vous l’avez peut-être compris, c’est que le livre est rempli de clichés. La puce qui les rend ignorants, clichée, la phrase d’accroche, clichée, la jeune fille combattante au courage infaillible, clichée, l’amour inattendu entre une personne d’en bas et une autre d’en haut, cliché, … Voilà, tant de choses qui font de ce livre un livre pas si intéressant que ça quand on est contre les clichés ^^ 

Mais bon, personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça, donc voilà, tout de même une belle lecture :)




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tictactoe 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines