Magazine Culture

Just a kiss

Par Jcfvc
Just a kiss

Je me suis couché tard (mais ça valait le coup), pour regarder un film de Ken Loach "Just a kiss", sur l'amour impossible entre une prof de musique qui travaille dans un lycée catholique et un jeune pakistanais dont le mariage, arrangé par la famille avec une jeune fille du bled, est prévu prochainement. Dur dur, d'être Romeo et Juliette aujourd'hui encore en Grande Bretagne. Certes nous ne sommes plus au temps où Shakespeare situe sa pièce Les familles ne sont pas ennemies ( la fille n'a plus ses parents), les jeunes amant finiront par surmonter les difficultés et ne boiront pas de poison mortel. Mais ici, le poison, c'est le poids des traditions, et la religion qui pèsent toujours lourd dans la balance. Loach se tient à égale distance des deux camps qui voudraient rendre cette historie d'amour impossible. D'un côté, les autorités catholiques qui exigent un certificat de moralité délivré par un prêtre pour que la jeune prof devienne titulaire de son poste dans l'école privée où elle exerce et qui est pourtant subventionnée par l'état. De l'autre côté la famille pakistanaise, qui refuse à l'une de leur fille le droit d'aller étudier à Edimbourg, une ville éloignée de Glasgow où ils ne pourraient plus la surveiller. Une famille que le garçon a peur de détruire et qui risque de devenir la honte de la communauté pakistanaise locale si le fils épousait ou vivait simplement avec une "Gori", une occidentale. La fin montre les deux amants réconciliés et décidés à tenter l'aventure malgré les difficultés qu'ils prévoient pour l'avenir. Une happy end qui n'en est pas vraiment une, car le garçon, plus que la fille se sent toujours coupable de briser le coeur de sa famille et n'est pas persuadé qu'une occidentale se montrera une compagne (à défaut d'épouse) aussi "fiable" que sa coreligionnaire. C'est pas gagné, ken Loach est tout sauf un angéliste benêt. C'est un choix provisoire, mais l'obscurantisme est provisoirement vaincu... Pourrvou qué ça dourrre....

Le tout est bien ficelé, comme d'hab chez Loach.

Voir lien ci-dessous pour critique et résumé :

http://www.avoir-alire.com/just-a-kiss


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jcfvc 442 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte