Magazine Cinéma

[Critique] Gone Girl de David Fincher

Publié le 02 octobre 2014 par Mikaelson @breaking_fr

3 ans d’absence.. 3 ans sans film du maître David Fincher. C’est alors que sortie de nulle part, en janvier 2013, la 20th Century Fox évoque l’adaptation cinématographique du roman « Les Apparences » de Gillian Flynn avec Fincher à la réalisation. Plus d’une année interminable pour les fans de Fincher. C’est ce 29 septembre que je découvre enfin le nouveau film de David Fincher. Que dire de Gone Girl ? Déception ou l’un des meilleurs films de l’année ? Réponse…

GoneGirl-120x160

Synopsis :

À l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne (Ben Affleck) signale la disparition de sa femme, Amy (Rosamund Pike). Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Critique :

"Sombre, intelligent, tordu et élégant. David Fincher au sommet de son art"

David Fincher is back ! Après Seven, Fight Club et The Social Network, David a eu la réputation d’avoir une main [ou une caméra] en or. Tout projet qu’il touche et qu’il tourne s’avère être un film incroyable. Cette fois-ci, il s’attaque à un roman qui a eu un très grand succès, il s’agit de « Les Apparences » de Gillian Flynn. Autant dire qu’il y a de quoi être excité.

Et bien Gone Girl, c’est le cinéma que j’aime, tout simplement. David Fincher est au sommet de son art et nous offre un film sombre, intelligent, tordu et élégant. Gone Girl s’ouvre sur le moment principal de cette histoire : le matin de la disparition d’Amy Dunne (Rosamund Pike). Ce moment découlera a la révélation de la vie d’un couple pas si parfait qu’on le pense. David nous balance entre le moment présent avec l’enquête concernant la disparition d’Amy et les suspensions envers Nick (Ben Affleck) et les flashbacks du point de vue d’Amy en voice-over. Une vie qui s’avérait parfaite entre cette petite blonde new-yorkaise et ce gars du Missouri, et qui vire progressivement au cauchemar avec une atmosphère étouffante, une mise en scène parfaite et une photographie magique. Dans ce film, David dénonce notamment ces couples parfaits qui ne semble exister que dans le mensonge et les non-dits ainsi que les médias qui, dans la course pour les téléspectateurs, sont prêt à détruire l’image d’une personne.

Côté acteur, Ben Affleck semble se détacher une fois pour toute de son rôle dans Daredevil et est très bon sous la direction de David Fincher. Rosamund Pike, elle, est tout simplement formidable et crève l’écran (on ira même dire qu’elle semble bien parti pour être dans la catégorie « Meilleur actrice » pour les Oscars 2015). Il en va de même pour Neil Patrick Harris, Tyler Perry et Carrie Coon dont leurs jeux sont bons pour des personnages secondaires. Mais il n’y a pas que les acteurs qui sont formidables, sa bande-original, elle aussi est fantastique. Crée par Trent Reznor & Atticus Ross, la bande-original balance entre des sons électroniques mais aussi des sons plus classique et qui sert notamment dans des scènes de tensions.

En bref : Gone Girl se révèle être pour l’instant le meilleur film de 2014. David Fincher nous donne encore une très belle leçon de cinéma avec une magnifique performance de Ben Affleck et Rosamund Pike.

5/5

Gone Girl réalisé par David Fincher avec Ben Affleck, Rosamund Pike et Neil Patrick Harris. En salles le 8 octobre.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Need for Speed - Critique

    Need Speed Critique

    Aaron Paul troque son camping-car pour une Mustang !Pour fêter les dix ans du jeu vidéo et les cinquante ans de la Ford Mustang, l'adaptation en live débarque... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • [Critique] EVIDENCE

    [Critique] EVIDENCE

    16 avr 2014 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Titre original : Evidence Note: Origine : États-Unis Réalisateur : Olatunde Osunsanmi Distribution : Stephen... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • Last days of Summer - Critique

    Last days Summer Critique

    Le Syndrome de Stockholm vu par Jason Reitman !Last Days of Summer, la nouvelle réalisation de Jason Reitman (Juno, In the Air... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Night Moves - Critique

    Night Moves Critique

    Embarquez pour une virée nocturne explosive !Night Moves, réalisé par Kelly Reichardt, est un thriller psychologique intriguant et original par sa mise en scène... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Pas son genre - Critique

    genre Critique

    Enflammez-vous pour une romance Kantienne !Adapté du livre de Philippe Vilain, Pas son genre est l'histoire d'une rencontre, celle de Jennifer (Emilie... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Man Of Tai Chi - Critique

    Critique

    Men Of Matrix !Pour sa première réalisation, Keanu Reeves a fait appel à deux compères du film Matrix, le chorégraphe Yuen Woo-ping et son coach sportif Tiger H... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Libre et assoupi - Critique

    Libre assoupi Critique

    Une sitcom de luxe !Benjamin Guedj signe son premier long-métrage avec Libre et assoupi, adapté du premier roman de Romain Monnery, qui raconte l'histoire de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Mikaelson 240 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines