Magazine Bd

Chronique Red Skin T1 : Welcome to America (Xavier Dorison et Terry Dodson) - Glénat

Par Bande Dessinée Info

Le plus grand super-héros américain... est une espionne russe.

Vera Yelnikov est une bombe atomique ! De ces femmes qui réveilleraient un mort ou auraient rendu lesbienne Margaret Thatcher. Mais si le sexe est son grand plaisir dans la vie, elle doit consacrer la plupart de son temps à son métier : agent d’élite au service de l’URSS. En pleine guerre froide, Vera est envoyée à Los Angeles par les bureaucrates du Kremlin. Sa mission ? Devenir une véritable "super-héroïne américaine" pour propager les valeurs communistes au pays de l’Oncle Sam et lutter contre le "Charpentier", un serial killer fasciste qui s’en prend à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un gauchiste. À peine arrivée, elle doit trouver une couverture pour son identité secrète... Un job lui paraît tout indiqué pour se fondre dans la masse et répondre à ses aspirations profondes : actrice porno !

Au premier abord, une couverture aguicheuse qui laisse apparaître une créature de rêve, certes un peu racoleur, mais plaisante. Cela donne envie de savoir si le reste est à la hauteur ! La réponse est mitigée… Du point de vue du scénario, on est plutôt habitué à de bonnes choses de la part de Xavier Dorison, et là j’ai du mal à accrocher. Beaucoup de raccourcis faciles, causés je pense par la volonté de traiter un maximum de thématiques. Également quelques incohérences, mais il est vrai que lorsqu’on s’habitue à mieux, on devient plus exigent. Je pense que certains lecteurs pourront être déçus, ce premier tome est très sage, pas de scènes de sexe hormis une ou deux ellipses, et peu d’érotisme, contrairement à ce qu’annonce la couverture.

J’avais découvert le travail de l’américain Terry Dodson, accompagné de son épouse, sur la série « Songes » .
J’ai ensuite cherché à en connaître davantage sur sa production, et j’ai appris qu’il est auteur de comics, notamment pour Marvel ou DC Comics. Qui de mieux placé qu’un auteur de comics pour illustrer une histoire de super-héroïne. C’est efficace et réaliste ! Si il faut pinailler un peu, je trouve que l’encrage est un peu moins bon que sur « Songes » , et parfois un léger manque de finesse.

Malgré tout cet album pris au second degré est divertissant, servis par de bons dialogues et une certaine dose de comédie. Il faudra attendre la sortie du tome 2 pour émettre un jugement définitif.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bande Dessinée Info 11755 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines