Magazine Culture

Les " Neinsager "

Publié le 02 octobre 2014 par Ancre_de_chine

Trois mois que nous sommes de retour, trois mois - juillet, août, septembre - que nous n'avons pas dégustés à leur juste valeur. Hier soir, j'ai vu une vieille copine qui m'a dit que cela devait être impossible de nous réajuster à notre ancienne vie. Comme je sortais d'une séance de sophrologie, je n'ai pas voulu la contrarier, pas voulu sortir de mon état second de mollesse, j'ai continué à planer en la regardant s'apitoyer sur mon sort.

Mix & Remix dans L'image de la Suisse
Editions Loisirs et Pédagogie 2011

Pourtant - est-ce dû à la sophrologie? - sa remarque m'a poursuivie et je me suis réveillée ce matin en y repensant. En l'associant à d'autres commentaires, de médias, de débats télé ou radio, de discussions de café du commerce et à mes réflexions personnelles... Ce matin, j'ai pensé à mon pays, à cette Suisse privilégiée au milieu d'une Europe qui n'a fait que de se fragiliser pendant nos 4 ans d'absence. Il doit y avoir un secret. Les Suisses sont convaincus que c'est simplement de travailler dur, d'être discrets et humbles. De rester nous-mêmes, surtout de ne rien changer.

Certaines personnes rencontrées en Chine ont été stupéfaites et parfois envieuses d'apprendre que nous, Helvètes, étions souvent appelés à donner notre avis sur la marche de notre pays. Des Chinois bien sûr, mais surtout des Occidentaux pour qui s'exprimer correspond davantage à leur culture. Je ne sais pas combien d'initiatives il y a eu en 4 ans, mais je viens de consulter la liste de toutes celles qui ont été déposées - plus de 200! - je suis impressionnée. Définition de l'initiative :
L’initiative populaire est un droit civique suisse, permettant à un nombre donné de citoyens ayant le droit de vote de faire une proposition et de la soumettre à la votation populaire pour qu'elle devienne une loi.
Ce droit existe aux trois niveaux de la politique nationale : au niveau fédéral pour proposer une modification de la Constitution, aux niveaux cantonal et communal pour proposer la modification d'une loi existante ou la création d'une nouvelle loi. 
On le voit, chaque citoyen ou chaque citoyenne peut soumettre une idée au bon peuple. Pas forcément une bonne idée, on le voit aussi en consultant la liste. Ce qu'il y a de sympathique est que toutes ces initiatives permettent à plein de monde d'avoir plein de choses à se raconter, mais que peu  sont acceptées, à peine 10%. Celles du week-end dernier, un changement de taux de la TVA et la caisse-maladie unique n'ont pas passé la rampe. La liste des initiatives en attente est longue, on ne se décourage pas. C'est dans notre nature de remettre l'ouvrage sur le métier, jusqu'à épuisement.

Mix & Remix dans L'image de la Suisse
Editions Loisirs et Pédagogie 2011

Pour en revenir à cette copine croisée hier, non, je n'ai pas de peine à me réajuster puisque tellement peu de choses ont changé. En trois mois j'ai facilement digéré tout ce qui aurait pu me surprendre. En deux mois aussi. Après un seul mois, j'étais déjà bien dans le coup. Vous avez dit "non" à presque tout ! N'êtes-vous pas curieux de voir comment les choses pourraient marcher autrement ? N'auriez-vous pas voulu tenter le coup ? Juste une fois, surprendre, détonner ? On m'avait dit il y a longtemps qu'il y avait 36 manières de faire les choses et qu'une seule manière n'est pas bonne !

On appelle  " Neinsager ", ceux
qui disent non à tout.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ancre_de_chine 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines