Magazine Culture

[anthologie permanente] Alain Veinstein

Par Florence Trocmé

Alain Veinstein publie au Seuil ses poèmes 1967-1989 sous le titre L’Introduction de la pelle. (Livre en librairie le 9 octobre)
 
 
Le scribe.  Le copiste.  Un accident survenu dans une lecture d’enfance.  Le désir d’une tentative. Les préparatifs d’un récit qui aurait la compacité d’un pavé… 
 
 
 
Raconter l’histoire ne se peut qu’à corps perdu. Ce que j’appelle l’histoire : déterrée par hasard, toute l’enfance réduit à la fascination d’un pavé… 
 
 
Dans ces trous de mémoire – même si je me prends pour un autre – nous sommes à égalité. 
 
 
Un espace d’indécision, sans aucune percée. Il n’est même plus question d’ébauche. Pas le temps de tirer la langue. Une violence glaciale, déjouant le sens commun. Les résidus d’une médiocre histoire locale, rejetée avec précipitation hors du blanc.  
 
 
 
Son travail ? Une agonie qu’il se hâte d’inachever, qui fait boule de neige… 
 
 
mais le blanc…  Je vois courir le risque du blanc. L’histoire nettoyée.  La phrase nue. 
 
 
Quand il y a effusion de blanc, il n’y a ni vierge, ni neige. Tout a pris. Tout s’expose à la poussière  La blancheur d’un suaire… Ce n’est pas la veille du jour, c’est toujours le lendemain. Il ne se passera rien que la décomposition de figures prises et reprises, entièrement soumises à un modèle dont elles sont à jamais disjointes.  
 
 
 
Quand il fait donner ses blancs, je reste à la merci de la lumière. 
 
 
De la neige ? Non. Mais son effet d’assourdissement. Dans ces scènes de violence où s’immobilisent les personnes disparues, les cris sont étouffés comme si nous étions de l’autre côté – quoi qu’il arrive.  
 
Alain Veinstein, extrait de « Un excès rentré », L’Introduction  de la pelle, Poèmes 1967-1989, 500 p. Seuil, 2014, 28€, pp. 146 à 148. 
 
Alain Veinstein dans Poezibao :  
bio-bibliographie, ext. 1, ext. 2, note création, Voix seule (A. Emaz)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18344 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines