Magazine Cinéma

Les 101 Dalmatiens

Publié le 03 octobre 2014 par Olivier Walmacq

Les-101-Dalmatiens-20111229073008

genre: dessin animé
année: 1961
durée: 1h15

l'histoire: Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont un beau jour quinze bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres, Roger et Anita, serait sans ombre si l’infâme Cruella, ancienne camarade de classe d’Anita, ne convoitait les chiots pour la réalisation d’un manteau de fourrure. Un soir, profitant de l’absence du couple, les méchants Jasper et Horace font main basse sur la portée. Pongo et Perdita se lancent alors dans un plan de sauvetage désespéré qui va les conduire à mener vers l’évasion non pas 15, mais quelques 99 chiots

la critique d'Alice In Oliver:

A l'origine, Les 101 Dalmatiens, réalisé par Clyde Geronimi, Hamilton Luske et Wolfgang Reitherman en 1961, est l'adaptation d'un roman de Dodie Smith. Les 101 Dalmatiens constitue également le 21e long-métrage d'animation et le 17e classique d'animation des studios Walt Disney.
Ce film est le premier à avoir utilisé la technique de la xérographie dans le domaine de l'animation, procédé allongeant la liste des nombreuses innovations techniques des studios Disney et sans lequel le film n'aurait jamais vu le jour (étant donné le nombre de chiens à animer).
Le film innove aussi en se déroulant à l'époque contemporaine (on y regarde la télévision
) et en s'éloignant de la recherche du réalisme parfait pour les personnages humains.

Ce dessin animé connaîtra un remake en prises de vue réelles en 1996 et sera suivi par Les 102 Dalmatiens en 2000. A cela, s'ajoutent aussi une série télévisée réalisée en 1997 et un second long-métrage, Les 101 Dalmatiens 2: sur les traces d'un héros en 2003.
A la base, Les 101 Dalmatiens est un pari risqué pour les studios Disney. En effet, la sortie de La Belle au Bois Dormant en 1956 s'est soldée par un échec commercial, à tel point que certaines rumeurs évoquent un arrêt total des longs-métrages d'animation. Les studios Disney se mettent au travail. L'élaboration de ce dessin animé demandera plus de trois ans de travail acharné.

101dalmatians3lg

Heureusement, le succès sera au rendez-vous. Non seulement, le film d'animation est bien accueilli par le public mais il récolte aussi les avis favorables de la presse. Les 101 Dalmatiens est également le second long-métrage avec des chiens après La Belle et le Clochard.
Cette fois-ci, on ne relève aucun animal mauvais dans ce film. Seuls les humains, et en particulier Cruella et ses acolytes, ont une aura maléfique. Attention, SPOILERS ! Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont un beau jour quinze bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres, Roger et Anita, serait sans ombre si l’infâme Cruella, ancienne camarade de classe d’Anita, ne convoitait les chiots pour la réalisation d’un manteau de fourrure.

Un soir, profitant de l’absence du couple, les méchants Jasper et Horace font main basse sur la portée. Pongo et Perdita se lancent alors dans un plan de sauvetage désespéré qui va les conduire à mener vers l’évasion non pas 15, mais quelques 99 chiots.
Comme je l'ai déjà souligné, Les 101 Dalmatiens marque un véritable changement pour Walt Disney. En effet, jusque-là, les studios avaient surtout réalisé et produit des contes de fées. En l'occurrence, Les 101 Dalmatiens se concentre davantage sur notre époque contemporaine. L'air de rien, il est donc bien question ici de la télévision, de notre monde monderne et du début de la société de consommation.

76107

D'ailleurs, ce n'est pas un hasard: l'action est rapide, rythmée et la présentation des différents personnages (surtout les dalmatiens en question) a pour but d'attendrir le jeune public. Clairement, dans Les 101 Dalmatiens, le point de vue est très manichéen, avec d'un côté les gentils (le couple formé par Roger et Anita et les chiens), et de l'autre les méchants (Cruella, Jasper et Horace).
En l'occurrence, Les 101 Dalmatiens possède une méchante en "or" (façon de parler...). Son nom ? Cruella d'enfer bien sûr ! Cette vilaine pure souche reste sans doute l'une des plus charismatiques de la galaxie Disney tout entière.

Certes, Cruella évolue dans notre époque contemporaine. Pourtant, son allure fait immédiatement penser à une sorcière prête à tout pour parvenir à ses fins. Mieux encore, Cruella est finalement le personnage le plus intéressant du film, à tel point qu'elle éclipse presque à elle toute seule nos chers dalmatiens. Ce personnage possède une véritable aura maléfique et n'est pas sans rappeler les méchantes de La Belle au Bois Dormant et de Blanche Neige et les sept nains.
Finalement, Cruella possède toutes les caractéristiques de l'hystérique de notre époque moderne: colérique, égocentrique, obstiné, insensible et prompt à faire le mal pour son seul confort.

dalmatien068

En dehors de Roger et Anita, le genre humain est vu soit sous l'angle de la maladresse et de l'idiotie générale (Jasper et Horace), soit sous l'angle de la cupidité (on en revient encore à Cruella). Les animaux expriment ici la gentillesse mais aussi la naïveté.
Paradoxalement, impossible de ne pas s'attacher à toute la petite troupe de Pongo et Perdita. Bref, Les 101 Dalmatiens contient tous les ingrédients d'un grand classique en devenir. Le dessin animé fera ses preuves rapidement. Il reste une valeur sûre et une référence incontournable des studios Disney. Une grande réussite dans son genre, tout simplement !

note: 18/20


Les 101 Dalmatiens - Cruella d'enfer par disney-forever


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Voyage à Stockholm

    Voyage Stockholm

    Zlatan, Abba, les blond(e)s, Ikea … et j’en passe. La Suède est un pays souvent caricaturé dans les médias et par les Français. Quand j’écoute ceux qui en... Lire la suite

    Par  Swann
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK, VOYAGES
  • Critique: Vice Versa

    Critique: Vice Versa

    Date de sortie : 17 juin 2015 Réalisé par : Pete Docter Avec : Kaitlyn Dias, Amy Poehler, Charlotte Le Bon… Pays de production : Etats-Unis Année de production ... Lire la suite

    Par  Cinedingue
    CINÉMA, CULTURE, DVD, LIVRES, MUSIQUE
  • Cambodge : On a découvert Battambang, Prasat Banan et Phnom Sampov

    Cambodge découvert Battambang, Prasat Banan Phnom Sampov

    Après les six heures de bus qui relient Phnom Penh à Battambang, nous avons rejoint la deuxième plus grande ville du pays. Notre petit hôtel, le Seasons... Lire la suite

    Par  Camélia Exsangue
    CULTURE, HUMEUR, VOYAGES
  • 70 ans de Série noire 1985-1989

    Série noire 1985-1989

    Daniel Pennac, Thierry Jonquet, Marc Villard, Gérard Delteil... le néo-polar français se porte bien en cette deuxième moitié des années 80. Lire la suite

    Par  Pmalgachie
    CULTURE, LIVRES
  • Carnet de voyage i

    LE LONG DE L’ADRIATIQUE V La péninsule de Luštica Nous voulions partir dans les montagnes mais notre mésaventure de la veille nous a poussés à modifier... Lire la suite

    Par  Apolline Mariotte
    CULTURE, LIVRES, NOUVELLES, TALENTS
  • BAYREUTHER FESTSPIELE 2015: TRISTAN UND ISOLDE de Richard WAGNER le 25 juillet...

    Georg Zeppenfeld (Marke) Stephen Gould (Tristan) ©Enrico Nawrath Il y a longtemps que je n’avais assisté à l’ouverture du Festival. Lire la suite

    Par  Wanderer
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, SORTIR, THÉÂTRE & OPÉRA
  • La forêt (2016) ★★☆☆☆

    forêt (2016) ★★☆☆☆

    Synopsis : Une jeune américaine enquête sur la disparition mystérieuse de sa soeur jumelle. Elle est bientôt amenée à entrer dans la forêt d'Aokigahara, au... Lire la suite

    Par  Olivier Demangeon
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines