Magazine Cinéma

[Critique] HWAYI : A MONSTER BOY

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Critique] HWAYI : A MONSTER BOY

Présenté à L’Étrange Festival 2014

Titre original : 화이 : 괴물을 삼킨 아이

Note:

star [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY
star [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY
star [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY
star [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY
blankstar [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY

Origine : Corée du Sud
Réalisateur : Jang Joon-hwan
Distribution : Kim Yoon-seok, Yeo Jin-goo, Jo Jin-woong…
Genre : Action
Date de sortie : indéterminée

Le Pitch :
Coincé entre l’affection de ses cinq pères criminels et la découverte d’une vérité qui le bouleverse, Hwayi se retrouve déchiré entre plusieurs sentiments forts et contradictoires…

La Critique :
Impeccable et implacable film sud-coréen du réalisateur Jang Joon-hwan, Hwayi : A Monster Boy propose une histoire singulière et des rebondissements riches en action éclair et en surprises renversantes. Imaginez un jeune garçon kidnappé par une bande de malfrats qui peu à peu le prennent en affection et l’adoptent…c’est pas quelque chose de commun non ? Ajoutez à cela des personnalités de bandits très différentes toutes liées autour de la vie du jeune Hwayi et vous obtenez des scènes assez surréalistes où l’amour paternel se partage entre une bande de déglingos affectifs qui essayent pourtant de faire le mieux pour leur protégé.
Ce qui commence alors comme une sorte de comédie un peu sombre prend peu à peu des airs de plus en plus morbide, l’intrigue progressant au fil d’une narration sinueuse qui annonce des faits de plus en plus monstrueux et méphitiques. Là est la première réussite artistique du film puisqu’il arrive à convaincre avec ses éléments scénaristiques un peu fou et ses scènes d’actions savamment rythmées et dosées. On commence certes à être habitué au jusqu’au boutisme artistique des films asiatiques, mais il y a toujours des moments où on reste comme deux ronds de flan…surtout quand le propos politique commence à devenir de plus en plus prégnant et affiche ainsi d’une manière brutale le machisme et le place traditionnelle du père en Corée.
Évidement aidé par la performance une fois de plus incroyable de l’acteur Kim Yoon-seok (The Chaser, The Murderer), Hwayi : A Monster Boy trouve une résonance très particulière dans la figure de Seok-tae, chef de clan charismatique et sans pitié prenant toutes les décisions qui s’imposent avec une main de fer…et un gant de granit. La figure du jeune héros se trouve alors distordue entre l’éducation criminelle qu’il a reçu et les sentiments plus chaleureux qu’il ressent par rapport aux figures moins hardcore qu’il croise sur son chemin.

Jonglant entre les dialogues tendus et les scènes d’actions spectaculaires, Hwayi : A Monster Boy pêche par moment en n’arrivant pas à équilibrer toutes ses forces aux même niveaux, le symbole de l’anxiété du héros revêtant moins d’impact que certaines scènes où les acteurs ne prononcent pourtant pas une seule phrase (le final est à ce niveau là particulièrement réussi). Reste au final un film immersif et percutant, passant habilement de passages nuancés et parfois pleins d’émotions à de rugueux face à face sans pitié et sans possibilité de retour. Superbe.

@ Pamalach

Hwayi A Monster Boy 2013 Movie Image [Critique] HWAYI : A MONSTER BOY

Jang Joon-hwan Jo Jin-woong Kim Yoon-seok L’Étrange Festival Yeo Jin-goo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines