Magazine Culture

Les coutures

Par Krri

de Serge Vacher

les coutures

Plusieurs centaines de limougeauds avaient les larmes aux yeux au spectacle de la fumée âcre qui s'échappait du dôme de leur gare. Véritable fleuron architectural de la région, la gare des Bénédictins a connu hier après-midi la plus triste page de son existence. C'est vers 13h15 que s'est déclaré le sinistre. Le dernier train est parti depuis à peine cinq minutes ; les ouvriers de la SODER, chargés de la réfection du dôme, font la pause. Tout paraît tranquille et pourtant, quelque chose cloche. Au sommet de la coupole se dégage une fumée anormale. En quelques secondes, l'alarme est donnée. Pas de doute : un incendie vient de naître et menace de détruire la plus belle gare de France.

Aussitôt alertés, les pompiers, sous la responsabilité du Commandant Pradier, ont tôt fait de prendre les mesures qui s'imposent. Ils sont loin de se douter qu'ils devront lutter contre les flammes toute l'après- midi et une bonne partie de la nuit. Côté SNCF, Stéphane Boucandit, directeur régional, prend les choses en main. Il fait évacuer les lieux et organise la circulation des trains.

L'accès aux quais ne pourra pas se faire de manière habituelle et c'est par le passage souterrain via la Place Maison-Dieu que sont conduits les voyageurs.

Éditions NYKTA


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines