Magazine Culture

Le Génie des coïncidences, J.M. Ironmonger

Publié le 04 octobre 2014 par Antigone

legeniedescoincidences"Un jour, j'ai rencontré un homme qui prétendait être mon père. Il était aveugle."

Azalea Lewis se retrouve un beau jour le corps appuyé contre celui de Thomas Post, après une bousculade violente dans un escalator londonien. Coïncidence, elle voulait justement le rencontrer, et frappe quelques jours plus tard à la porte de son bureau à l'université. Thomas Post est spécialiste en coïncidences, et Azalea le met au défi d'expliquer celles qui semblent régenter sa vie, et prédire sa propre mort le prochain 21 juin. Thomas, subjugué par la jeune fille, accepte non sans mal de revoir ses théories rationnelles, et explore la vie de cette étrange rousse. Azalea a été adoptée après un supposé abandon alors que sa mère était violemment assassinée par un pervers, elle a trois pères potentiels, dont deux aveugles, elle est née sur l'île de Man et des Goëlands ont décidé de son destin. Un passage en afrique avec ses parents adoptifs scellera également à jamais son futur et cette coïncidence qui fait du solstice d'été un mauvais présage. A Thomas de dénouer les fils de la réalité, et du fantasme.

Autant vous l'annoncer d'emblée, je suis très partagée sur ce titre que Cathulu a pourtant piqueté de marques-pages [son billet ici], parce que c'est un titre que j'ai à la fois adoré, mais qui m'a aussi beaucoup agacé par moments par ses bavardages. Je crois que je ne suis pas sensible aux théories de toutes sortes, surtout mathématiques ou scientifiques, là est le problème. Cela dit, en son centre, ce roman prend un virage qui m'a réellement plu, et terriblement émue. Alors, enfin, je me suis sentie bien dans ses pages, et tendue aussi, comme une arbalète. Cathulu a raison de dire que ce roman joue avec nos nerfs et sait décrire, oh combien, une certaine ambiance africaine, ici l'Ouganda. Ce roman est étonnant, il semble jouer sur plusieurs tableaux, et puis à la fin étonne par ses évidences philosophiques toutes simples. Il est à découvrir donc... au moins par curiosité.

Editions Stock - 21.50€ - 4 juin 2014

Keisha a dévoré ce roman [clic] - Une totale réussite pour Clara [clic] - Une bien jolie surprise pour blablablamia qui nous renvoie vers des liens intéressants [clic] - et bien sûr le billet de Cathulu [clic]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antigone 5296 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine