Magazine Culture

Le complotiste

Publié le 04 octobre 2014 par Le Journal De Personne
Mon voisin est complotiste.

Sa femme, ma voisine est trop triste !

Parce que son époux passe le plus clair de son temps avec des poux…

À chercher la petite bête qu’il finit toujours par trouver dans sa tête.

Qui cherche, trouve… c’est ce qu’il dit pour avoir toujours quelque chose à dire.

Parce que notre complotiste est persuadé d’être un chercheur d’envergure. Il trouve toujours la réponse, même à la question que personne ne se pose.

« Réponse à tout », c’est comme ça qu’on surnomme le bonhomme.

Et ses petites théories sont comme on dit « infalsifiables »…

Tout le monde sait qu’elles sont fausses, mais nul n’éprouve le besoin de les démonter. Aucun intérêt !

On le laisse avec ses échafaudages jouer les rois mages et on fait semblant d’acquiescer pour ne pas le vexer.

Ma voisine fait semblant de le croire pour qu’il ne la prenne pas pour une demeurée. Comme dirait Desproges, il est dubitatif de tempérament, dubitatif en un seul mot… parce que le doute l’habite.

Le volcan est un coup monté et la foudre une sono mal réglée !

Rien devant, tout est derrière… dans le derrière.

Ma voisine n’en peut plus, elle en a plein le cul de vivre avec un psychopathe qui confond son tic avec un sens politique et sa cécité congénitale avec une vision globale.

Nul n’est prophète chez lui, c’est la sentence qu’il s’applique lorsqu’on ne prend pas pour argent comptant ses chèques en blanc.

Il sait tout sauf une chose : c’est qu’on ne lui a rien demandé.

Trop difficile pour un imbécile de voir jusqu’à quel point il est imbécile, puisque c’est lui qui fait le point.

Ce matin, il s’est levé aux aurores… après avoir fait un songe un peu étrange. Il n’a pas réveillé sa femme, Dora qui a le sommeil plutôt profond. Il enveloppa son fils unique dans une couverture et quitta la maison… persuadé qu’il doit l’offrir au ciel en sacrifice, parce que Dieu le lui a demandé.

Pourquoi ? Pour l’éprouver, pour éprouver sa Foi, sa confiance en soi. Il revint une heure après, avec son fils toujours vivant et un agneau égorgé dans son sac à dos…

Et il dit à sa femme que c’est Dieu qui a retenu sa main et fourni un agneau en sacrifice pour ses bons et loyaux services…

Le problème avec mon voisin juif qui n’a jamais ouvert la Bible, c’est qu’il ignore tout ce qu’il ignore notamment qu’il vient de vivre ou de revivre le chapitre 22 de la Genèse qui est consacré à Abraham, qui fut le premier à être éprouvé par Dieu.

Mais le problème avec mon voisin, c’est qu’il voit loin et de loin, mais ne voit rien de près… il a les stigmates de l’astigmate… il ne sait pas que c’est l’Aïd et que tous les musulmans se sont levés ce matin pour égorger leur mouton. Et que ce n’est pas un artifice anodin mais un véritable sacrifice. La fête du sacrifice.

Mais mon voisin n’a pas la tête sur les épaules. Je me demande même s’il ne l’a pas perdue. Jamais en phase, c’est l’homme des déphasages. Très calé en matière de décalage. Il est fou et ça la fout mal parce qu’il ignore que pas plus tard qu’hier un cinquième otage a été décapité par des terroristes qui se prennent eux aussi pour des complotistes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Journal De Personne 76484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog