Magazine Cinéma

Gone Girl - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Gone-Girl-Banner-1280px

A la vie à la mort, le mariage selon Fincher !

Adapté du roman "Les Apparences" de Gillian Flynn, le maitre du thriller David ficher revient sur grand écran en mettant en scène Ben Affleck et Rosamund Pike, dans une histoire de couple où la femme disparait le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, qui amène tout le monde à se demander si le coupable n'est pas le mari.
Gone-Girl-Photo-Ben-Affleck-David-Clennon-Lisa-Banes-01
Le(s) plus

Après Seven, Fight Club, Zodiac et bien d'autres, chaque film de David Fincher est attendu comme le thriller du moment, mais également pour voir s'il réussit à relever un nouveau défi.
C'est chose faite avec l'adaptation du roman "Les Apparences" de Gillian Flynn, David Fincher réussit à nous surprendre et à nous coller au fauteuil tout en gardant son style.

Difficile de revenir sur l'histoire sans faire de révélations qui pourrait faire disparaitre le suspens, mais sans faire de spoiler tout ce que l'on peut révéler c'est qu'en partant d'une simple histoire de disparition, le film Gone Girl se découpe en plusieurs actes tous différents et démarre principalement lors de la découverte de la lettre "Clue One", premier indice d'une longue série d'un jeu de piste, que le couple organise à tous leurs anniversaires de mariage. Mais cette fois-ci les indices mènent à bien plus qu'un cadeau de mariage.
En dehors de l'histoire principale, l'enquête autour de la disparition d'Amy Dunne (Rosamund Pike) et de l'accusation de son mari Nick Dunne (Ben Affleck), on peut repérer quelques sous histoires si on ouvre bien les yeux, mais également se rendre compte que le scénario est pleins de petits détails comme avec les parents d'Amy Dunne qui ont l'air de se servir de la disparition de leur fille comme d'une opération marketing cachée pour relancer la vente des livres de cette auteure disparue.
Et même si l'on peut deviner un peu le déroulement de l'histoire de Gone Girl, on arrive à se faire surprendre et on reste toujours incertain quant à la conclusion l'histoire jusqu'à la dernière seconde.

Techniquement, la photo est assez claire dans le "présent", mais ce qui est originale c'est que l'on retrouve également la photo sombre lors des scènes de flash-back qui sont censées être des moments heureux. Serait-ce un indice ?
Tout est maitrisé ! Que ce soit les scènes romantiques comme la superbe scène de la rencontre du couple, le dosage de l'humour, l'ambiance froide... Différents styles sont présents dans le film Gone Girl tout en gardant un résultat qui coule tout seul, le tout englobé par la musique très atmosphérique de Trent Reznor (Millenium, The Social Network...).

Gone-Girl-Photo-Ben-Affleck-David-Clennon-Patrick-Fugit-01Ben Affleck et Rosamund Pike forment un duo parfait dans les rôles du mari soupçonné et de la femme disparue.
Depuis que Ben Affleck s'est mis à la réalisation (Gone Baby Gone, The Town et Argo), sa carrière d'acteur à prit un véritable tournant et le rôle de Nick Dunne lui va comme un gant, sans parler du fait qu'il est massif car il devait déjà se préparer pour endosser son costume de batou (Batman v Superman: Dawn Of Justice).
Mais c'est surtout Rosamund Pike qui nous impresionne dans Gone Girl. Une actrice envoutante qui arrive à faire passer différents message juste avec un simple regard.
Sans oublier également, le duo d'enquêteur interprété par Kim Dickens (L'officier Boney) et Patrick Fugit (L'officier Jim Gilpin), qui sont un peu les yeux des spectateurs en prenant chacun une position différente sur le déroulement de l'enquête. Ainsi que la présence de Neil Patrick Harris (Desi Collings) qui va certainement faire plaisir à un grand nombre de ses fans avec sa scène de nu.

Enfin, le twist qui révèle la disparition d'Amy Dunne (Rosamund Pike) est magistral, tout comme les scènes d'ouverture et de fermeture qui font froid dans le dos et qui sont à la fois identique et complètement à l'opposé.
On a juste envie de revoir le film même après 2h30, afin de se concentrer sur les différents détails et vérifier que David Fincher a bien laissé des indices visuels pour nous aider à découvrir la vérité.
Sachez également que ceux qui ont lu le livre auront la bonne surprise de découvrir une fin différente avec le film.

Le(s) moins

Quelques lenteurs se font sentir par moments, généralement vers la fin de chaque acte, mais très vite oubliées par les différents twists qui mènent aux retournements de situation et aux changements d'ambiance.

Gone-Girl-Photo-Ben-Affleck-Rosamund-Pike-01
Conclusion

Gone Girl est un thriller implacable en plusieurs actes avec un soupçon d'humour et des rebondissements détonants !
David Fincher joue avec nos nerfs et nous tient en haleine sans nous laisser le temps de véritablement souffler, aidé par le superbe duo Ben Affleck / Rosamund Pike.

Ma note: 9/10


Gone Girl

Gone-Girl-Affiche-Finale-France

Synopsis : "A l'occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l'affolement des médias, l'image du couple modèle commence à s'effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?"
Réalisé par: David Fincher / Avec: Ben Affleck, Rosamund Pike, Tyler Perry et Neil Patrick Harris / Genre: Thriller / Nationalité: Américain / Distributeur: Twentieth Century Fox France
Durée: 2h29min / Date de sortie: 8 octobre 2014

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    "Gone Girl" est l'adaptation du best-seller "Les Apparences" (près de 2 millions d'exemplaires vendus aux Etats-Unis et 20 semaines consécutives dans le classement des meilleures ventes) de l'Américaine Gillian Flynn. La romancière signe également le scénario du film.

    A la grande surprise de Ben Affleck, entre autres, l'auteure Gillian Flynn a changé la fin de son histoire au moment de transformer son livre en scénario, créant ainsi un troisième acte complètement inédit. Une surprise est donc à prévoir en salles...

    Gillian Flynn, auteure du roman et scénariste de l'adaptation, a confié qu'elle imaginait déjà David Fincher aux commandes de Gone Girl lorsqu'elle écrivait Les Apparences. Pour son histoire à la fois oppressante et pleine de suspense, elle souhaitait un maître du thriller. Mais, une autre qualité de Fincher l'intéressait : son humour noir. Elle explique : "Gone Girl, en dépit de sa noirceur, n'est pas dénué d'humour, et je savais qu'il saurait porter ces moments à l'écran."

    Reese Witherspoon coproduit Gone Girl à travers sa société Pacific Standard. La comédienne américaine était initialement pressentie pour tenir le rôle principal, qui a finalement échu à Rosamund Pike.

    Ben Affleck a choisi de repousser la réalisation d'un nouveau film pour pouvoir travailler avec David Fincher et jouer le rôle de Nick Dunne dans Gone Girl.

    Pour réaliser "Gone Girl", David Fincher a utilisé la 6K RED Epic Dragon, une caméra numérique offrant une définition de l'image 9 fois supérieure à celle des caméras HD standard. Le cinéaste est le premier à recourir à ce matériel de pointe.

    Le tournage de Gone Girl a eu lieu à Cap-Girardeau, une ville du Missouri. L'action du roman se situe également dans le Missouri, plus précisément dans la ville de North Carthage.

    Pour acquérir les droits du roman de Gillian Flynn, Fox a déboursé 1,5 million de dollars, une somme élevée pour un auteur à la notoriété naissante. La romancière a également touché 500 000 dollars pour adapter son oeuvre au cinéma, et 500 000 dollars supplémentaires à l'officialisation du projet de long métrage.

    Avant de choisir Rosamund Pike, plusieurs actrices ont été pressenties pour le rôle d'Amy Dunne hormis Reese Witherspoon. Alors que Natalie Portman, Emily Blunt et Charlize Theron ont refusé ce premier rôle féminin, Abbie Cornish, Olivia Wilde et Julianne Hough ont été évoquées.

    Scoot McNairy, qui interprète Tommy dans Gone Girl, sera bientôt de nouveau sur grand écran aux côtés de Ben Affleck. Il vient en effet de rejoindre le casting du très attendu Batman Vs Superman : Dawn of Justice. Son personnage reste secret, même si les fans de DC spéculent déjà, évoquant Flash et Dick Grayson (alias Robin/Nightwing/Batman). Ce sera donc la troisième fois que le duo McNairy/Affleck se retrouve à l'écran, puisque les deux acteurs avaient déjà tourné ensemble sur Argo (2012).

    Après The Social Network et Millenium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Fincher a de nouveau fait appel à Trent Reznor et Atticus Ross pour la bande originale de Gone Girl. Un trio gagnant puisqu'ils avaient remporté un Oscar et un Golden Globes (entre autres) pour la musique de The Social network.

    Outre les compositeurs Trent Reznor et Atticus Ross, David Fincher retrouve le directeur de la photographie Jeff Cronenweth avec qui il a travaillé sur Fight Club (1999), The Social network (2010) et Millenium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (2011). Pour Gone Girl, Cronenweth s'est attaché à coller à l'univers dépeint par Gillian Flynn tout en donnant une vraie cinématographie à ces lieux : "Notre mission a consisté à trouver le moyen d'auréoler de mystère cette petite ville ordinaire et ses maisons impersonnelles", explique-t-il.

    ...ou presque. On retrouve en effet, dans la bande annonce du film, une reprise de la chanson "She" de Charles Aznavour. Une ancienne reprise par Elvis Costello, qui avait, avant cela, rendu cette chanson célèbre dans le film Coup de Foudre à Notting Hill.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Gone Girl ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Need for Speed - Critique

    Need Speed Critique

    Aaron Paul troque son camping-car pour une Mustang !Pour fêter les dix ans du jeu vidéo et les cinquante ans de la Ford Mustang, l'adaptation en live débarque... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • [Critique] EVIDENCE

    [Critique] EVIDENCE

    16 avr 2014 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Titre original : Evidence Note: Origine : États-Unis Réalisateur : Olatunde Osunsanmi Distribution : Stephen... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • Last days of Summer - Critique

    Last days Summer Critique

    Le Syndrome de Stockholm vu par Jason Reitman !Last Days of Summer, la nouvelle réalisation de Jason Reitman (Juno, In the Air... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Night Moves - Critique

    Night Moves Critique

    Embarquez pour une virée nocturne explosive !Night Moves, réalisé par Kelly Reichardt, est un thriller psychologique intriguant et original par sa mise en scène... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Pas son genre - Critique

    genre Critique

    Enflammez-vous pour une romance Kantienne !Adapté du livre de Philippe Vilain, Pas son genre est l'histoire d'une rencontre, celle de Jennifer (Emilie... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Man Of Tai Chi - Critique

    Critique

    Men Of Matrix !Pour sa première réalisation, Keanu Reeves a fait appel à deux compères du film Matrix, le chorégraphe Yuen Woo-ping et son coach sportif Tiger H... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Libre et assoupi - Critique

    Libre assoupi Critique

    Une sitcom de luxe !Benjamin Guedj signe son premier long-métrage avec Libre et assoupi, adapté du premier roman de Romain Monnery, qui raconte l'histoire de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES