Magazine Culture

Ne jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grand

Publié le 05 octobre 2014 par Lucie Cauwe @LucieCauwe

Ne jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grandNe jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grandTout juste dix ans après le for-mi-da-ble album d'Eve Bunting et Nancy Carpenter, discrètement initiatique, "Le petit bateau de Petit Ours" (traduction de l'anglais par Claude Lager, L'école des loisirs, Pastel, 2004), en voilà la suite dans le tout autant formidable et tout aussi philosophique "Le grand bateau de Grand Ours", des mêmes Eve Bunting et Nancy Carpenter (traduction de l'anglais par Claude Lager, L'école des loisirs, Pastel, 40 pages).
On prend les deux mêmes héros et on recommence? Pas tout à fait. Petit Ours et Grand Ours ont grandi et ils poursuivent plutôt l'aventure de vivre près du lac.
"Le petit bateau de Petit Ours" a illuminé l'année 2014. L'album d'une Irlandaise partie s'installer aux Etats-Unis en 1958 et d'une Américaine est vite apparu comme indispensable tant il fait du bien. Le texte d'Eve Bunting et les images de Nancy Carpenter disent avec simplicité et justesse des choses essentielles. De la philosophie? Presque. Une parabole en tout cas, sur l'acceptation du temps qui passe et l'importance de la transmission.

Ne jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grand

Petit Ours a grandi. (c) L'école des loisirs/Pastel.

L'histoire est vivante. Petit Ours adore son petit bateau et y monte chaque jour pour un tour du lac à la rame. Sa barque rouge, il y joue, il y dort, il y rêve. Chaque soir, il la salue rituellement en compagnie de sa maman. Cette quiétude s'interrompt le jour où Petit Ours n'entre plus dans sa barquette tant il a grandi et la fait couler. Coup de tonnerre. Désespoir. Bouderie. Jusqu'au moment où le héros accepte l'idée de grandir alors que le bateau reste petit. Petit Ours la prolonge en élisant un remplaçant qui occupera un temps le précieux esquif, et en se construisant un nouveau canot.
Si "Le petit bateau de Petit Ours" a la sagesse des histoires éternelles, sa suite qui nous parvient aujourd'hui, "Le grand bateau de Grand Ours" emprunte le même chemin. Sa phrase-clé est celle-ci: "Ce bateau n'est pas celui dont je rêvais. Et un ours ne doit jamais renoncer à ses rêves." Précieuse à une époque où chacun donne son avis impératif à chacun.
Que s'est-il passé? Devenu grand, Grand Ours a donné son petit bateau à Petit Ours. On voit ce dernier s'amuser sur le lac. Lui-même se construit un grand bateau, le même que le précédent, explique-t-il à sa maman, présente une seule fois dans cet album de grand mais quand même avec un goûter. Il bosse dur mais le bateau est là, bleu, exactement comme dans ses rêves.

Ne jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grand

Grand Ours n'est pas heureux des suggestions de ses amis.

C'est à la mise à l'eau que les choses se compliquent car chacun de ses amis du lac, le castor, la loutre et le héron bleu, a une idée pour améliorer le bateau. Grand Ours n'est pas convaincu mais il s'exécute chaque fois même s'il a lancé un timide "Tu as peut-être raison".
Mais voilà. Ce n'est plus son bateau, ce n'est plus le bateau de ses rêves qu'il a devant lui. Le constructeur aura le courage de revenir en arrière et d'expliquer à ses trois amis qu'il va défaire leurs améliorations. A leur tour de repenser leurs propositions.
A partir de là, le héros est à nouveau heureux, en harmonie avec ses aspirations. Sa barque bleue, il y joue, il y dort, il y rêve. On le voit jouir du bateau de ses rêves, croiser avec joie Petit Ours sur le lac. Et savourer sa chance de pouvoir être lui-même.

Ne jamais aliéner ses rêves d'enfant ou de grand

Un ours brun heureux dans un beau bateau. (c) L'école des loisirs/Pastel.


Evidemment, "Le grand bateau de Grand Ours" est destiné aux enfants mais son message est universel. Tant la qualité du texte que celle des images de cet album précieux ne devraient pas le réserver aux jeunes lecteurs. Adultes, lisez donc les livres de vos enfants quand leur message est aussi bienfaisant.
Quelques images en vidéo de l'album "Le grand bateau de Grand Ours" sont à voir ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lucie Cauwe 22011 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines