Magazine Cinéma

Cactus Jack

Publié le 05 octobre 2014 par Olivier Walmacq

cactus jack

genre: western, comédie, parodie
année: 1979
durée: 1h30

l'histoire: Cactus Jack voudrait être un grand bandit du Far West mais il ne parvient jamais à réussir les coups qu'il entreprend ! Il se retrouve même en prison après un énième casse de banque raté. Le banquier lui propose toutefois un marché afin qu'il retrouve sa liberté : il doit voler la mine d'un vieux chercheur d'or pour lui. Cactus Jack accepte le deal

la critique d'Alice In Oliver:

Inutile de le préciser mais Kirk Douglas fait partie des étoiles hollywoodiennes qui peut notamment s'appuyer sur une filmographie de prestige. Sa carrière d'acteur commence au milieu des années 1940. On le voit notamment dans Pendez-moi haut et court de Jacques Tourneur en 1947, La captive aux yeux clairs d'Howard Hawks, Vingt Mille Lieues sous les Mers, Les Vikings de Richard Fleischer, Réglements de compte à OK Corral, Spartacus, Paris Brûle-t-il ? ou encore Les Héros de Télémark.
Toutefois, Kirk Douglas n'a pas joué que dans des chefs d'oeuvre et des grands classiques du cinéma. Sa filmographie compte tout de même quelques nanars et navets.

C'est par exemple le cas de Cactus Jack, réalisé par Hal Needham en 1979. L'air de rien, ce long-métrage est particulièrement ambitieux puisqu'il s'agit d'un western parodique qui a pour but de ressembler à un dessin animé de Tex Avery mais avec des acteurs réels.
En dehors de Kirk Douglas, Cactus Jack réunit Arnold Schwarzenegger, Ann-Margret, Jack Elam et Paul Lynde. A l'époque, Schwarzy n'est pas encore la star qu'il deviendra par la suite. Néanmoins, l'ancien Mister Universe a déjà obtenu un premier rôle dans Hercule à New York en 1971. Il se distingue aussi dans Pumping Iron, une sorte de documentaire sportif complètement nazebroque sur le culturisme.

Cactus-Jack-and-Miss-Charming

Arnold Schwarzenegger impressionne les producteurs américains par son charisme. Il écope donc d'un rôle secondaire mais suffisamment important dans Cactus Jack. Autant le dire tout de suite: ce western parodique est une vraie catastrophe ambulante et au mieux un gros nanar totalement insignifiant. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario.
Attention, SPOILERS ! Cactus Jack voudrait être un grand bandit du Far West mais il ne parvient jamais à réussir les coups qu'il entreprend ! Il se retrouve même en prison après un énième casse de banque raté.
Le banquier lui propose toutefois un marché afin qu'il retrouve sa liberté : il doit voler la mine d'un vieux chercheur d'or pour lui. Cactus Jack accepte le deal
Pour accentuer le caractère facétieux du personnage de Whisky, le cheval moqueur de Cactus Jack, la piste française lui ajouta une voix qui était pourtant totalement absente de sa version originale.
Comme je l'ai déjà souligné, Cactus Jack reste avant tout un hommage aux cartoons de Tex Avery, et plus précisément à Bip Bip et le Coyote. Là aussi il est question d'un hors-la-loi pas bien méchant qui tend des pièges à un héros insaisissable.

cactusjack4

Evidemment, tous ses pièges se soldent par un échec cuisant. Certes, présenté comme cela, Cactus Jack a l'air plutôt amusant et original. Hélas, la formule ne fonctionne jamais. La faute repose essentiellement sur son duo comique, à savoir Kirk Douglas et Arnold Schwarzenegger.
Indéniablement, Kirk Douglas est un immense acteur, mais ce n'est pas vraiment un artiste comique. Le voir jouer le clown du dimanche ou l'abruti de service fait plutôt mal au ventre. Ce n'est pas son registre. Ensuite, il y a le cas d'Arnold Schwarzenegger, une sorte de montagne russe (enfin autrichien) qui se distingue par sa crétinerie.

Schwarzy joue également le puceau de service qui ne comprend jamais les avances d'Ann-Margret, une sorte de nymphomane en rut et en manque de pénis. En l'occurrence, ce western parodique se révèle assez lourdingue et se vautre royalement. Les gags ne fonctionnent jamais ou presque.
Bien sûr, on se surprend à sourire de temps en temps mais sans plus. En résumé, Cactus Jack est une comédie tellement médiocre qu'elle finit par en devenir curieusement géniale. Bref, si vous avez une heure et demie de votre vie à perdre, Cactus Jack est fait pour vous ! Les autres seront priés de passer leur chemin.

note: 02/20
note nanardeuse: 14.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines