Magazine Cinéma

Ratatouille

Publié le 05 octobre 2014 par Olivier Walmacq

ratatouille

genre: film d'animation
année: 2007
durée: 1h50

l'histoire: Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef français. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui les déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égouts du restaurant ultra coté de la star des fourneaux, Auguste Gusteau, va lui en donner l'occasion ! Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit. Ecartelé entre son rêve et sa condition, Rémy va découvrir le vrai sens de l'aventure, de l'amitié, de la famille... et comprendre qu'il doit trouver le courage d'être ce qu'il est : un rat qui veut être un grand chef.  

la critique d'Alice In Oliver:

On ne présente plus les studios Pixar, à qui l'on doit de nombreux classiques de l'animation: la trilogie Toy Story, Le Monde de Nemo, Les Indestructibles, Monstres et Cie, Là-Haut ou encore Wall-E. Vient également s'ajouter Ratatouille, réalisé par Brad Bird en 2007.
C'est un certain Jan Pinkava qui est à l'origine du film d'animation: il a écrit le scénario, créé les paysages et le costume. Pourtant, à partir de 2005, Pixar décide de le remplacer par Brad Bird. En effet, les studios estiment que le scénario est trop complexe. Ensuite, le design des rats mérite de nombreuses modifications.

Pour l'anecdote, Ratatouille est dédié à Dan Lee, mort d'un cancer du poumon en 2005. En l'occurrence, le personnage d'Auguste Gusteau s'inspire d'un véritable chef cuisinier, Bernard Loiseau. En effet, Auguste Gusteau est un restaurateur français. 
Il est classé trois étoiles au Guide Michelin
, et 19/20 au Gault et Millau Il projetait d'ouvrir un hôtel de luxe et de caractère, mais à la suite d'une rétrogradation de 19 à 17/20 pour le GaultMillau, et à des critiques lui reprochant de ne plus rechercher la perfection, en s'endormant sur ses lauriers au détriment de sa qualité de créateur et d'innovateur, Bernard Loiseau met fin à ses jours.

filmratatouille1inter

Au moment de sa sortie, Ratatouille rencontrera un énorme succès, non seulement aux Etats-Unis mais aussi à travers le monde. Les critiques sont également au rendez-vous. Plus que jamais, Pixar s'impose comme la grosse "écurie" du moment. Ses principaux concurrents, en particulier Dreamworks, sont priés de réviser leur copie et possèdent toujours un train de retard sur les studios d'animation.
Avec Ratatouille, Pixar consolide sa réputation. Le long-métrage obtient même plusieurs récompenses, notamment l'oscar du meilleur film d'animation en 2008. Pour le reste, le scénario est plus complexe qu'il n'y paraît.

Attention, SPOILERS ! Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef français. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui les déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égouts du restaurant ultra coté de la star des fourneaux, Auguste Gusteau, va lui en donner l'occasion !
Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit. 
Ecartelé entre son rêve et sa condition, Rémy va découvrir le vrai sens de l'aventure, de l'amitié, de la famille... et comprendre qu'il doit trouver le courage d'être ce qu'il est : un rat qui veut être un grand chef.

ratatouille-2

La grande force du film repose avant tout sur ses personnages. Tout d'abord, il y a Rémy, un jeune rat féru de gastronomie. Hélas, sa condition de rat le condamne à oublier sa passion pour la cuisine. Toutefois, le jeune animal ne désespère pas et entraîne même sa petite troupe dans ses aventures. A partir de là, Brad Bird décrit un univers rythmé par le stress, la compétition, la gloire mais aussi en proie aux critiques. On relève donc quelques personnages malfaisants.
Le film en profite pour faire la promotion d'un cuisine naturelle en opposition avec une alimentation indistrielle, inodore et incolore.

On retrouve donc ici cette thématique de la gastronomie de consommation nous réduisant à des sortes de petits rats dévorant tout et n'importe quoi. C'est par exemple le cas lorsque le meilleur ami de Rémy ne parvient pas à faire la différence entre un repas cuisiné et un aliment d'origine industriel.
Dans Ratatouille, il est aussi question de la place de l'artiste incompris dans un monde de compétition et de vitesse. Sur ce dernier point, Rémy aura bien du mal à faire ses preuves. Néanmoins, il pourra compter sur le soutien de son nouveau copain, Alfredo Linguini, finalement le personnage le plus insignifiant du film. Bref, sans être un chef d'oeuvre du genre (en tout cas à mes yeux), Ratatouille reste tout de même une grande réussite. C'est déjà pas mal !

Note: 16/20


Ratatouille _ Teaser trailer par yokatai


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines