Magazine Culture

Merci pour ce moment (Valérie Trierweiler)

Publié le 05 octobre 2014 par Mylouze @ifautlire
Merci pour ce moment (Valérie Trierweiler) Résumé :
Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble. Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage.
Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait.
J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun.
Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État.
Mon avis :
J'étais pas super partante pour cette lecture. J'ai encore un peu de mal à l'assumer même.
Je ne suis pas fan de la vie privée des gens (surtout des personnalités politiques), et tout cet étalage a plutôt tendance à me repousser.
Je ne comprenais pas l'engouement autour de ce récit. Rupture de stock dès sa sortie ? VRAIMENT ? François Hollande est le président le plus impopulaire et ce bouquin se vend d'un seul coup à 400 000 exemplaires ? Soit les électeurs sont masochistes, soit je sais pas...
Et comme a dit une copine sur twitter : Si des milliers de gens sont prêts à claquer 20 balles dans ce bouquin, désolée, mais c'est pas la crise.
Bref, j'ai ouvert ce bouquin avec un sacré paquet d'à priori. Mais je suis du genre curieuse et puis j'avais la possibilité de le lire alors ma foi. Et vu le nombre de pages, au pire, ce ne sera pas trop de temps de perdu.
Je l'ai lu dans la journée.
C'est un livre qui se lit incroyablement vite. Les chapitres sont longs mais finalement, ça passe tout seul. Non pas que l'histoire soit hautement palpitante "han je veux trop savoir ce qui arrive après" (parce que de toute manière, l'histoire, on la connaît). C'est simplement que finalement, ce récit est plutôt """intéressant""".
La vie privée du couple est abordée, mais de manière très sommaire. Valérie Trierweiler nous parle simplement de leur rencontre, de comment ils sont bêtement tombés dans les bras l'un de l'autre, et leur rupture.
Elle nous raconte le coté destructeur de son amour pour François Hollande, sons aveuglement total, et l'explosion de la rupture.
Se faire larguer c'est jamais drôle, mais dans ce contexte, ça l'est clairement pas du tout du tout. Personne n'aurait voulu être à sa place.
On apprend ainsi que François Hollande est du genre petit connard. Son arrivée à l'Elysée a complètement anéanti son humanité. Il est devenu froid, distant, méchant, violent et surtout un putain de manipulateur. La claque pour Valérie. Des claques, elle s'en prendra un sacré lot durant ses 20 mois de première dame.
Valérie Trierweiler nous raconte aussi ses origines, son parcours (de la ZUP à l'Elysée), son métier de journaliste et bien évidemment, ses engagements humanitaires.
Merci pour ce moment ne méritait pas tout cet engouement, il y a certainement plus intéressant à lire dans cette rentrée littéraire, mais ça reste un livre sympa pour en apprendre un peu plus sur l'enfer des premières dames de France, et connaitre un peu mieux cette ex-premiere dame dont on sait peu. Je sors de cette lecture pas spécialement euphorique mais pas déçue non plus.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mylouze 778 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines