Magazine Culture

Cinéma : Avant d’aller dormir (Before I go to sleep)

Publié le 05 octobre 2014 par Framboise32

before I GO TO SLEEP

Film américain de Rowan Joffe avec Colin Firth, Nicole Kidman, Mark Strong, Anne Marie Duff, Charlie Gardner, Dean Charles Chapman, Adam Levy, Llewella Gideon, Rosie MacPherson, Flynn MacArthur, Jing Lusi, Hannah Blamires, Chris Cowlin, Kevin Hudson, Nick Turner

Synopsis : Suite à un accident quatorze ans plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille sans se souvenir de rien, ni même de son identité. Son dernier espoir réside dans son médecin, Ed Nasch, qui lui conseille de tenir un journal vidéo. Elle pourra ainsi enregistrer les informations qu’elle traque et se souvenir peu à peu de son passé, reconstituant progressivement le fil de son existence.
Mais très vite, ses rares certitudes vont voler en éclat.

Avant d’aller dormir a été présenté au 40e Festival de Deauville. Avant d’aller dormir est l’adaptation d’un roman éponyme publié en 2001. Le roman s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires et traduit dans plus de 30 langues. L’auteur S. J. Watson s’est inspiré de l’histoire vraie du patient HM qui, après une opération et jusqu’à sa mort à l’âge de 82 ans, se réveillait chaque matin en pensant qu’il en avait toujours 26. Avant d’aller dormir a été filmé à Londres et au très célèbre Studio Twickenham. Le film est sorti le 24 septembre 204. Il est distribué par UGC Distribution.

Je ne ferais aucune comparaison avec le livre puisque je ne l’ai pas lu. L’atmosphère du film, comme on pouvait le deviner, est assez stressante. L’opression et la terreur que ressentent Christine, est communicative. L’ambiance froide, le décor (la maison) et  la photographie magnifique renforcent le malaise. Et l’idée de la video chaque matin est plutôt sympa. Cette mémoire numérique qui se substitue à la mémoire que notre héroïne a perdu. Malgré un scénario en béton, on relâche l’attention et on décroche …En fait, très vite, je me suis totalement désintéressée de ce qui pouvait arriver plus tard. Les scènes répétitives lassent. Même si la situation évolue au fil des jours, c’est lourd,

L’atout principal du film est la comédienne Nicole Kidman. Elle est parfaitement crédible. Quant à Colin Firth, ce n’est pas sa meilleure prestation, mais il s’en sort pas mal.

 Et pourtant sur le papier, tout y était, un bon scénario, de bons acteurs et le suspense mais ….


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine