Magazine Culture

La Dynamique des fluides

Publié le 06 octobre 2014 par Pralinerie @Pralinerie
Attention, je ne vous parle pas de La Mécanique des fluides de L. Yuknavitch ! Le roman que je viens de lire est de Mathieu Tazo, aux éditions Daphnis et Chloé. C'est un livre que l'on m'a prêté. Un premier roman 1989, Honolulu, vol 811. Théodore et Dimitri sont en classe éco tandis que leurs parents sont en classe affaire. Au décollage, c'est le drame : une porte s'ouvre et les passagers de la classe affaire sont aspirés à l'extérieur. A partir de cet horrible accident (qui a réellement eu lieu), les jumeaux grandissent séparément. L'un est un génie des maths, socialement inadapté, l'autre, un écrivain raté. Pourtant, Dimitri fait la une des émissions de télé comme jeune écrivain et mathématicien brillant. Et puis, il disparaît... Bon ce n'est pas une enquête à proprement parler puisque le lecteur a toutes les clés de cette disparition. C'est plutôt une quête, vingt ans après, de guérison et de pardon. L'histoire d'une fratrie qui se construit.   Incursion dans le monde des médias et des mathématiques, ce roman se lit rapidement : histoire prenante, écriture simple et fluide. Si j'ai trouvé l'ensemble intéressant sur la façon de survivre et de se construire suite à un traumatisme, quelques détails m'ont gênée : l'histoire de Sophie, la quasi ubiquité de Lou... Bref, les personnages féminins m'ont semblé moins aboutis que les jumeaux.  Pour ceux qui auraient peur de l'aspect mathématique du roman, n'ayez aucune crainte : Théodore se contente d'aligner des équations pour comprendre l'accident mais jamais l'auteur ne rentre dans les détails.  Un petit roman sympathique qui met en lumière un étonnant accident d'avion, les énigmes mathématiques du millénaire et la fatuité des médias. Lust, Amsterdam

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine