Magazine Culture

La Ballade de Sarko

Publié le 06 octobre 2014 par Hunterjones
La Ballade de Sarko Sarko et la France étaient bons amis.
Du moins c'est ce qu'il se disait quand il se couchait la nuit.
Jusqu'à ce qu'un certain Hollande.
Ne l'écrase dans la bande.
Depuis c'est Hollande qui plante.
On a parlé de ramener le fils prodigue.
On a resorti le coq Sarko, pour qu'il chante.
Les chemins qui mènent au pouvoir ne répondent d'aucune logique mathématique.
La Ballade de Sarko Sarko dessinait sa suprême reconquête.
Il avait tout ça dans sa tête.
La marche triomphale du retour providentiel.
Allait quelque peu battre de l'aile.
On le démasquerait lors d'un faux sondage.
Qui le présentait sous un trop bel avantage.
On le plomberait sur de fausses factures.
À même sa propre unité politique.
Le pouvoir peut jouer dur.
Mais il ne répond d'aucune logique mathématique.
La Ballade de Sarko
Ce n'est pas le tapis rouge espéré.
Mais on n'attendait pas un tapis de roses.
Sarko a mauvaise mine.
Il ne met pas une croix sur l'idée.
La politique hexagonale a besoin d'autres choses.
Pas d'un chemin jonché d'épines.
Pour l'homme à la tête de chiot.
Pas d'un incendie ou l'on nous parlerait du sous-sol qui prend l'eau.
La Ballade de Sarko Sarko avait promis d'aller faire de l'argent.
C'est ce qu'il avait dit en quittant.
Mais au Qatar il a dû plier bagage.
Dans un nuage de scandale.
Il est revenu sur le terrain de la politique.
Animé par la revanche et le ressentiment.
Les casseroles font du bruit sur le ciment.
Un ciment qui s'effrite avec dommages.
Son château est en ruines, Est-ce fatal?
Les chemins qui mènent au pouvoir ne répondent d'aucune logique mathématique.
La Ballade de Sarko
Baryton en sourdine.
Messie de droite.
Il s'explique encore aussi mal.
Et se prononce sur des sujets même pas évoqués.
Les grincements de dents sous les babines.
Rendent la situation délicate.
Faudra convaincre tout le rural.
Ce qui n'est pas gagné.
D'ailleurs rien ne transpire la victoire.
C'est même un échec sociétal.
Sarko doit faire le grand écart.
Mais ses muscles sont ceux d'un cheval.
Que l'on aurait oublié d'abattre.
Il a promis qu'il avait changé.
Personne ne l'a remarqué.
On l'a retrouvé tel qu'en lui-même.
Ce qui pourrait être un problème.
La Ballade de Sarko
Le retour au château ne se passe pas comme espéré.
Sarko a encore bien des doutes à dissiper.
Sa vue ne s'est pas améliorée.
Le bateau prend l'eau mais il sait nager.
Dans quel genre de château souhaite-il habiter?
Là réside une partie de l'inconfort.
Sarko a vu un château là ou se trouvait une maison.
Il a vu une renaissance là ou se trouvait peut-être la mort.
La Ballade de Sarko
Sarko et la France étaient bons amis.
Du moins c'est ce qu'il se disait quand il se couchait la nuit.
Sa France l'aurait voulu rafraîchi.
Il est apparu sosie.
Le Coq a chanté faux.
Le fils n'a plus rien de prodigue.
La France refera-t-elle un lit à Sarko?
Les chemins qui mènent au pouvoir ne répondent d'aucune logique mathématique.
La Ballade de Sarko
Sarko n'a pas que confondu château et maison dans ses promenades.
Il a aussi confondu empreinte et ventouse,
Il prépare peut-être une noyade.
En confondant aussi une ballade qui deviendrait un blues.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines